RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Laissez-nous être nuls [PV Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Ven 15 Sep - 14:32


Un tout petit cours de rattrapage de rien du tout! C’est tout ce que ça aurait dû être. Sauf que ça ne lui tentait TELLEMENT pas. Elle avait les notes de passage, mais pour bien d’autres facteurs que sa réussite à les faire, les maudites potions! Elle ne reconnaissait pas les ingrédients, semblant foirer à tout coup. Ses potions n'étaient jamais ce qu'elles auraient dû avoir l'air. En septième année, c'est un peu la honte. Au pire, elle sera une sorcière qui ne sait pas préparer de potions... Bref, ça aurait dû être juste un tout petit rattrapage mais c'était une montagne pour elle. Une grosse montagne. Le p*tin d'Everest de son année scolaire! (oupas...)

C’est donc à reculons que se présenta Katja –figure de style, elle avançait bien en avant. Bref, vous avez compris. Une petite classe adjacente, pas très loin de la vraie salle de classe, mais quand même assez petite, pour accueillir un plus petit nombre de cancres.
Plus humiliant, ils ne semblaient pas être beaucoup. Avait-elle mal compris et ce rattrapage n’était pas obligatoire? Elle ne vit pas Jack –sans méchanceté, lui non plus ne semblait pas aimer le cours. Pas beaucoup de visage connus, elle s’installa dans le fond. Pour pas qu’on voit le massacre qu’elle ferait. Allait-elle se cacher la face derrière les cheveux? Bah, les match de quidditch n'ont pas débuter, on ne va pas associer tout de suite l'équipe de poufsouffle avec les plus nuls de l'école -parait que la capitaine aussi a ses matières faibles. Bref. Pas besoin de se cacher pour aujourd'hui.

Le rattrapage était simple : de la théorie, reconnaître les ingrédients, suivre des consignes. Bref, pas de pratique pour les gros nuls. C’était à peine surveiller, un enseignant venant de temps en temps vérifier que personne ne monte sur les chaises. Et personne n’avait vraiment envie d’être le nul en plus du cancre qui allait faire perdre des points à sa maison, alors.... Tout le monde était en silence, c'était même trop silencieux.

Elle plongea le nez dans son manuel; autant en faire ressortir le plus d’élément positif possible, quitte à gâcher un bel après-midi –ou soirée? Elle ne savait plus. Après dix minutes, s’en était déjà trop, son cerveau voulait exploser. Elle se trouva donc une nouvelle occupation : regarder les alentours. Elle vit un garçon qui semblait aussi vieux qu’elle, mais qu’elle n’avait jamais vu dans ses cours. Étrange? Un prof? Un ptit de seize ans qui semble plus vieux? Ça arrive…

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Raven Anderson

Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar

Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Dim 17 Sep - 10:47



PV Raven et Katja
Laissez-nous être... nuls? Non...
pas nuls, mais... bon, oui, nuls.






«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

Un désastre. Voilà tout, quoi. Le cours de potions avait toujours été l'une des pires classes pour moi, sûrement l'un de mes cauchemars les plus envahissants. J'avais été attentif en classe, pour une fois, puisque je me devais d'avoir les notes de passage, sans quoi, j'étais dans l'obligation de me présenter aux cours de rattrapage... sinon, adieu Poudlard. Du coup, je m'étais appliqué dans mes cours, j'avais fait attention, j'avais prit mon temps, et tout semblait s'être bien déroulé dans mon cours, ainsi que dans les exercices en question... mais malheureusement, cela ne sembait pas être suffisant pour le professeur, qui venait de m'afficher une note en dessous de celle de passage. Mes potions ne sont pas tout à fait ce qu'elles sont sensées avoir l'air, et il semblerait que le tout soit dans la préparation... comme si je ne savais pas foutre les ingrédients dans le bon ordre, de la bonne façon, ou comme si je n'arrivais pas à les préparer correctement! Il y a une façon de préparer les ingrédients? Et même si on les fout tous dans le même chaudron, pourquoi il faut les insérer dans un certain ordre? Ça finit tout dans la même recette, non? C'étaient des questions qui restaient sans réponses, le genre de réponses que j'aurais logiquement besoin pour mieux comprendre les ordres et les préparation, et tout...

Bref, j'me suis fait collé un cour de rattrapage. L'professeur ne m'aime pas, je sais pas trop.... ou peut-être juste que c'est moi qui ai rien compris du tout, mais tout ce qui m'importune en ce moment c'est que j'dois aller à mon cours de rattrapage....... chose dont j'ai horreur! Je m'étais même appliqué pour ne pas en avoir besoin..... Au diable les efforts. J'étais complètement démoralisé, et c'est sur un pas lent et traîneux que je me retrouvais dehors, non loin de l'entrée du château, question de me détruire les poumons. J'allumais mon Insigna, la finissant sûrement dans les deux premières inhalations. Une deuxième en cours, celle-ci étant terminé, j'envoyais le mégot rejoindre le premier dans le mélange de poussière et de gravelle qui traînait sur le carrelage de brique du château. Je filais ensuite bien vite vers la bibliothèque, allant chercher des livres sur les ingrédients que nous utilisons le plus fréquemment dans les potions, ainsi que sur les potions. Des livres que je n'avais pas, évidemment... et dans ces fameux bouquins se cachaient sûrement les informations et les raisons pour lesquelles on doit préparer les choses correctement... peut-être cela allait m'aider à mieux comprendre.

Je regardais la porte du local, qui était ouverte. J'étais dans les tréfonds du château, je fixais l'entrée. Allais-je y aller? J'en savais rien. Si j'y allais avec une autre question: aimerais-je être renvoyé de l'école? Non. Alors avance, mets les pieds un devant l'autre et entre dans le local, gros paresseux! Mon regard vaguait d'un élève à un autre, réalisant que je ne reconnaissais vraiment pas beaucoup de visages. Le rattrapage allait être long et ennuyeux... Je soupirais, m'avançant enfin dans la classe. Quel honte, ouais... J'allais dans le fond de la classe, dans un coin. Je préférais de loin être seul et ne pas être vu de personne. Non seulement j'en avais marre, et j'allais avoir besoin de concentration si je voulais sortir d'ici rapidement, mais en prime je voulais éviter le jugement d'autrui. Le harcèlement et l'intimidation ont toujours été mes pires ennemis à l'école.... et d'ailleurs, j'aimais bien ma solitude habituelle.

J'ouvrais mes cahiers... dont les bouquins empruntés à la bibliothèque. Je soupirais longuement, avant de me lancer dans la lecture de ces grosses briques en papier. Le temps était long, je comprenais pas trop ce que je lisais, et je soupirais. Je ne savais même pas tout ce que je cherchais! L'un des bouquins comprenait tout un paragraphe complet sur la préparation de la poudre de Poisson-Diable. C'était n'importe quoi, j'avais l'impression de perdre mon temps... Mon regard s'élevait vers la classe, bien vite, pour remarquer qu'une jeune brunette me regardait.... sûrement dans les mêmes âges que moi, elle était relativement âgée... «Oui? Besoin de quelque chose?» Peut-être a-t-elle oubliée des outils dans son dortoir, peut-être allait-elle me demander mes livres? De l'aide? Je n'en savais rien... Elle me jugeait? Ouais, c'est ça... et moi je lui ai répondu, en prime. C'est vraiment la joie. J'allais me faire ridiculiser quand, dans l'école, maintenant?


☆☆☆


♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Mar 19 Sep - 23:41


Les yeux dans la graisse de bines, Katja était ailleurs : ce garçon lui rappelait définitivement quelque chose, finalement. Au début, c’était sa singularité qui avait fait qu’elle avait continué de le regarder : elle aimait bien son look. Ça ferait un bon design de personnage… Hm, pas principal, mais presque : le garçon un peu incompris, en retrait, qui se lie d’amitié avec le personnage principal trop bonasse qui le laisse plus partir. Ses surtout ses cheveux qui avait capter son regard – ils semblaient doux, c’est tout, rien de bien méchant, surtout le côté rasé. Puis ses tatous, et vu qu’elle est lunatique, ça dériva à la question de ce qu’elle se ferait tatouer, si elle avait à décider. Mais après un moment, il lui disait quelque chose.

Elle plissa les yeux, le regardant sous tous les angles. Ça ne lui venait pas. Certainement pas de ses cours, elle ne se rappelait de presque personne avec qui elle ne parlait pas, toujours dans la lune. Dans son analyse, elle ne remarqua pas qu’elle était grillée. C’est vraiment gênant, ces moments où tu te rends comptes que tu dévisages quelqu’un. C’est pire quand tu ne l’observais même pas, ça fait des quiproquo, mais là, elle était clairement fautive.

Oui? Besoin de quelque chose?

Le ton de sa voix la surpris, retenant son souffle un brin. Le même genre de sentiment que quand ton cadran sonne et que tu étais pourtant certain que tu venais de te coucher. Son coeur battait contre sa poitrine, les yeux légèrement plus grands que d'habitude.

OH bordel! Ça lui revient, comme un coup de cognard. Il était pas batteur de l’équipe de Quidditch? Assez redoutable, aussi, une force quand même imposante. Du coup, elle le fixait avec une tête de merlan frit. Si seulement son cerveau était assez rapide pour se souvenir son nom, elle aurait pu dire «hey chose! Ça va?» et faire comme s’il se connaissait moindrement, il ne se souviendrait pas d’elle et ferait semblant, puis le malaise partirait. Mais non, impossible de se souvenir!

Elle avait le choix de faire la groopie qui veut un autographe aussi, mais AHAHAH il en parlerait à ses potes, ferait le lien qu’elle joue pour poufsouffle, en parlerait à sa chef ou la ridiculiserait avec ça et elle serait la honte de son équipe. Ou ça partirait une autre rumeur à la noix sur laquelle elle en pince pour lui (alors qu'elle ne connais même pas son nom, quelle bonne blague).
Bref, stress d’une ado de dix-sept ans qui cherche la bonne façon de se sortir de ça.

- Je… J’essayais juste de te replacer… Je pensais te connaître, mais bon, j'ai dû me tromper... Et j'essayais d’éviter d’étudier aussi…

Inspire, expire, arrête de trop parler quand ça marche pas.
Elle essaya piteusement de retourner son nez vers les manuels, mais. Eurf. Pas capable. Elle aurait pu faire sa fiche de donjon, sauf que là, avec cette entrée en la matière, il allait la regarder, vu qu’elle était clairement folle, voir qu’elle faisait ce genre de trucs, et la juger. Oui, oui, les pentes fatales aujourd’hui!


- Du coup, je m'excuse, j'avais pas trop réaliser que je fixais. Est-ce que ça va bien pour toi?

«Est-ce que ça va bien pour toi», a.k.a pitié dit quelque chose pour dissiper tout ça, dit-moi que tu détestes ce cours autant que moi, fuguons et allons jouer à des jeux vidéos. Ou, de manière générale et plus réaliste, tu peux aussi répondre oui, on retourne à ce manuel de merde, et c'est ça.

Non mais! En peu de temps, à peine deux semaines, deux rencontres avec des gars où elle se met les pieds dans les plats! Au moins, Jack ne l'avait pas prit personnel.
JUGEMENT : les gens disent que les punks sont pas très sociables et veulent pas se faire déranger.
JUGEMENT : les filles sont des cruches incapables de réaliser quand elles sont trop envahissantes envers les autres.
Résultat : C'est elle la coupable, votre honneur!

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Raven Anderson

Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar

Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Dim 24 Sep - 12:41


PV Raven et Katja
Laissez-nous être... nuls? Non...
pas nuls, mais... bon, oui, nuls.






«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

J'étais assis là, à regarder bêtement la jeune femme devant moi. Je ne réagissais pas, et outre ma phrase, je n'avais pas boug, et je n'avais rien dit d'autres. J'attendais sa réaction..... C'est uniquement à mes mots qu'elle semblait avoir réalisé que je la regardais. Y a des gens distraits dans la vie...! Oui j'suis bizarre, oui j'ai des piercings, un style particulier, j'ai l'habitude de me faire dévisager, de me faire regarder, fixer... insulter... ridiculiser....! C'est pas parce que je suis habitué qu'il faut continuer et le refaire encore et encore!!!!  J'ai aussi un attitude de merde, bordel!!

Calmons-nous. Elle me juge peut-être pas.

Peut-être que oui, finalement. Je sais pas. Je me redressais un peu plus, arrêtant complètement ce que je faisais. Je me concentrais un peu plus sur son expression faciale, celle-ci semblait désemparée. Elle semblait aussi perdu qu'un gosse dans un labyrinthe gigantesque... et pourtant, elle était là, dans la classe, devant moi. Elle était folle? Elle hallucinait? Je regardais derrière moi un court instant... peut-être avait-elle vu un monstre... Si l'éclairage aurait été meilleur, j'aurais sûrement vu une teinte pivoine sur ses joues, mais là, je ne pouvais même pas dire si c'était le cas! Son visage me disait également quelque chose, un léger instant avant de mettre le nom Katja sur son visage, avec le mot Quiddich écrit sur son front. Ouais. J'avais déjà entendu ce nom alors qu'on s'adressait à elle, et j'avais sûrement déjà joué contre elle... étant tous les deux dans nos équipes de Quiddich de nos maisons respectives.

Elle pensait me connaître. Sa voix avait raisonné enfin dans la pièce, fendant l'air tel une lame. Une voix qui m'était également légèrement familière. On avait très sûrement joué un contre l'autre à un moment ou un autre, c'est clair. Un léger sourire en coin et discret venait décorer le coin de mes lèvres alors que je réalisais l'intonation qu'elle avait donnée à ses mots... comme si elle semblait peu sûre de ce qu'elle disait, ou j'sais pas.... mais une chose est sûre, je devais confirmer avant qu'elle pense que je l'ignore.... Bien que j'ai l'habitude d'ignorer les autres, ouais. # Intimidation  «Oui, on se connaît. Tu fais partie de l'équipe de Quiddich, non?» Ces quelques mots m'avaient parus déjà trop longs. Il était rare que je parlais dans une salle de classe... ou en fait, que je parlais tout court à l'école, j'ai tendance à rester isolé et tranquille dans mon coin... par peur de m'faire juger pout mon style? Pour être encore ici à 18 ans.................. en tant qu'élève? Sûrement, oui.

Finalement, la voix féminine reprit dans une autre phrase, lançant cette fois-ci une question. J'avais pas trop le choix de répondre, là..... si je ne voulais pas passer pour un gros chaudron méchant qui ignore tout le monde parce qu'il a pas envie de parler aux autres. La solitude c'est ma vie bordel! Avec tout le courage du monde, je lançais une autre réponse, alors que l'envie de partir en courant et changer de local se faisait ressentir. Je voulais simplement être seul, j'aime pas dialoguer, surtout pas quand il y a d'autres gens, spectateurs qui plus est!. « Oui, ça va.... J'sais même pas pourquoi j'suis/......» Je soupirais. Je ne pouvais pas cacher le fait d'avoir de la misère dans cette matière, sans quoi, je ne serais certainement pas ici pour rire! Je roulais les yeux, les retournant drastiquement sur le livre que je refermais rapidement, repoussant les papiers sur la table. « J'comprend même pas.... C'est pire que du fourchelangue!! J'ai eu une note de merde et j'suis coincé ici, sinon on m'montre la porte!» J'avais usé d'un ton un peu plus fort, un air découragé... En fait, c'est ce que j'étais, découragé.


☆☆☆


♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Lun 25 Sep - 14:09


Oui, on se connaît. Tu fais partie de l'équipe de Quiddich, non?

Ouf, c’est bon, le malaise s’était sans doute éclairci. Enfin, à moitié, il avait juste dit qu’il la connait, sans trop se nommer. En fait, sans se nommer du tout. Du coup, elle savait qu’il était batteur de l’équipe de quidditch, mais c’est tout. C’est facile à trouver comme info, surtout qu’il n’y a que deux batteur par équipe, mais elle n’était pas vraiment stalkeuse –sauf pour de très bonnes raisons, genre une personne offre aléatoirement des rabais de jeux vidéos de 80% et qu’elle veut savoir ce qu’il aime pour s’attirer ses bonnes grâces et avoir le rabais ou encore un acteur très connu (d’une bonne série s’il vous plait) est en ville et elle veut le voir de loin pour vérifier s’il est grand ou petit, mais pas aller lui parler. Bref, c’est aussi toutes des attitudes qu’elle aurait uniquement l’été et dans des cas très spécifiques qui ne semblent jamais arriver à Poudlard. Katja n’avait aucune raison de vouloir savoir son nom… si?

- Oui, comme batteuse, aussi.

Ça en avait pas l’air, mais elle avait de la poigne, et du muscle, derrière ses airs de bonne à rien (sauf derrière une console, mais les stéréotypes veulent aussi que les gamers soient de très nuls sportifs). D’ailleurs, elle était due pour une pratique.

Oui, ça va.... J'sais même pas pourquoi j'suis...


Soupire, roulement de yeux, fermeture de livre. Pas d’elle, mais bien de lui. Wow, c’est nouveau que ce ne soit pas elle en fait.
Elle ne le connaissait pas, mais il lui semblait qu’il n’avait pas envie de parler, pas envie d’être là, pas envie de rien faire. Peut-être qu’elle le dérangeait. Après tout, elle l’avait regardé. Il lui donnait définitivement le sentiment qu’elle dérangeait et que lui répondre était un effort en soi.

J'comprend même pas.... C'est pire que du fourchelangue!! J'ai eu une note de merde et j'suis coincé ici, sinon on m'montre la porte!

Elle eut un rire, pour la première partie, pas la seconde. Bon, peut-être qu’elle ne l’énervait pas trop. Par contre, elle avait un malaise, aussi, de parler alors que tous pouvaient les écouter. Et de devoir terminer le travail. Maintenant qu'il avait fermé son manuel, le sien lui donnait mal au coeur. C'est contagieux, la rébellion?

Sauf que sa dernière phrase l’intrigua. Pourquoi on le ficherait à la porte?

Elle avait tellement envie de le savoir et de l’écouter! Les gens lui racontaient de plus en plus des histoires de leur âge. Des histoires de garçons, de kick, d’amie qui vole le chum, de triangles amoureux, de qui est la plus belle. Katja avait envie d’entendre autre chose. Elle pourrait pas être certaine de vouloir être psy avant d’avoir entendu pire. Sauf qu’il n’avait pas l’air de vouloir en parler. Ou plutôt lui parler.
Pas grave, elle était plutôt bonne pour contourner ce genre de trucs. Elle avait des ressources, et si ça marchait pas, tant pis. Elle le croisait uniquement dans les compétitions, de toutes façons.

Kat prit une feuille de papier. Elle griffonna rapidement;

@Katja Austerlitz a écrit:
Je comprends rien non plus. C’est pire que du fourchelangue! Jvais peut-être remplir n’importe quoi, la prof va peut-être finir par me donner une copie du manuel en anglais ; )

Peut-être qu’en terminant on pourrait aller se lancer des cognards; même pas besoin de retenir ta force. Bonus si tu me blesses : tu auras plus de chance aux prochains matchs!


Elle signa d’un serpent pour la blague de plus tôt et lui passa. C’est cliché, se passer des mots.
Mais peut-être qu’en cognant, elle pourrait lui poser des questions plus aisément que devant les oreilles de pleins de nuls comme eux. Et que ce serait plus facile de comprendre pourquoi il semble avoir des problèmes de renvoiement?
Et puis, en choisissant ce genre d'activité, même si il n'en a pas envie, elle a vraiment besoin de sport.  

Par contre, c'était pas fou de remplir n'importe quoi : elle comprenait rien de toute manière. Fallait vraiment qu'elle s trouve un bollé à qui demander des cours de ratrapage. Ça semblait être une bonne raison de stalker, ça, réussir ses ASPICs.

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Raven Anderson

Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar

Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Lun 25 Sep - 15:20


PV Raven et Katja
Laissez-nous être... nuls? Non...
pas nuls, mais... bon, oui, nuls.






«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

Je l'avais déjà vu quelque part, je savais! Elle était batteuse de l'équipe de Quiddich de Poufsouffle... Batteuse, elle? Bordel, elle est presque moins lourde que le cognard... Ça doit être du suicide, d'aller jouer batteur avec une telle taille....... Quoi que, peut-être pas tant que cela, finalement. Quand je regarde les jeunes de première année, ils ont l'air minus, et j'ai personnellement déjà eu l'air de ça dans l'équipe... mais quand-même, c'est relativement dangereux d'aller frapper ça dans les airs comme ça, avec une aussi petite taille... elle a l'air sportive. Je ne peux pas en dire plus malheureusement, je ne la connais pas personnellement, j'sais pas si c'est du genre à courir tous les matins, ou gamer tous les soirs... mais une chose qui est sûr, elle m'a confirmée qu'on s'était déjà vu, juste en précisant son poste dans l'équipe de Poufsouffle!

Pour la suite, je l'ai trouvé moins drôle... quoi que ça me semblait être le contraire pour lle, qui avait rit de ma mauvaise blague sur le fourchelangue... et pourtant, c'est vrai! Je comprend presque plus cette langue bizarre que la raison pour laquelle j'ai eu une note de merde... et ce, même si j'comprend pas un traître mot du fourchelangue!! Elle sembait s'être reprise, et elle m'avait même l'air confuse J'avoue qu'un élève qui lance ça comme ça en classe de rattrapage c'est relativement mal vu, va savoir même dans quels circonstances on compte le jarter, et tout... Bref, la honte, quoi... va savoir pourquoi j'avais lancé ça... J'avais fermé mes cahiers, et elle, elle semblait me griffoner un truc sur une feuille. Mon regard fut sévèrement attiré par ce bout de papier, qui fut déposé sur mon bureau. Ma main attrapait le papier, l'ouvrant, lisant attentivement le contenu de ce dernier. La seule chose qui attirait mon attention c'était son offre à la fin: aller se lancer des cognards. Ça me ferait peut-être un peu de bien, de me défouler, en ce moment... mais contrairement à ce qu'elle a écrit, j'vais faire gaffe pour ne pas la démonter vivante sur le terrain, avant un match...

«Intéressant.» Je m'étais répondu moi-même, en chuchottant, avant de refermer le morceau de papier sur lui-même et le déposer plus loin sur le bureau. J'optais rapidement pour un morceau de feuille blanche à mon tour, le déchirant pour faire une forme approximativement carré. Je griffonnais quelques mots dessus, avant de refermer le papier en deux et le lui passer, à nouveau.



Intéressant. J'aimerais bien, ça défoulerais un peu. On se retrouve sur le terrain après le cours?

On se parlera de tout cela rendu là bas... Je préfère rester hors du château quand je parle. Les oreilles indiscrètes sont trop présentes.

~Matthew


Voilà, le message était passé, mon nom signé, elle avait donc une partie de mon identité. Je n'en donnerai pas plus, déjà, on a juste besoin de dire ''le punk'' aux enseignants et ils savent déjà que c'est de moi qu'il s'agit. Un léger soupire, je passais le papier sur son bureau. j'avais accepté de parler un peu à quelqu'un d'autre... qui sait, peut-être que ça me fera du bien un peu, de socialiser, et de vider mon sac... même si j'aime pas parler. En fait, ça ne me dérange pas trop... le soucis, c'est quand un tas de nuls indiscrets écoutent notre conversation plutôt que d'étudier... et maintenant que nous ne parlions plus, certains relevaient le regard vers nous, comme s'ils essayaient de lire au travers des feuilles que nous nous passions... ou comme s'ils désiraient nous arracher la tête secrètement pour se la cuisiner comme repas.

Un léger soupire sortit de mes lèvres, alors que mon regard se ramenait bien vite sur mes bouquins. Je retirais mes exercices d'apprentissage de mon bureau, et en voyant la couverture du premier livre sur le dessus, je retournais les exercices dessus. J'avais pas envie de voir la couverture de ces livres.... Je devais comprendre, apprendre également comment travailler correctement mes ingrédients... Tellement de choses à savoir! Peut-être qu'elle... elle a un autre genre de problèmes? Peut-être qu'elle sait comment préparer ça, elle, les ingrédients... ou peut-être sait-elle pourquoi il faut les préparer de certaines façons contrairement à d'autres... mais malheureusement pour moi, j'avais trop d'orgueil pour demander de l'aide.


☆☆☆


♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Jeu 5 Oct - 20:46


Au moins, sa tactique ne tomba pas à l’eau : du coin de l’œil, elle vit qu’il déchira un papier et commença à écrire. Katja se sentait comme dans les films clichés des «high school» américains où des étudiants s’échangent subtilement des mots et qu’ils ne se font jamais voir mais qu’ils ne sont pas très subtil, mais ça la faisait plus rire qu’autre chose. Ce qui ne la fit pas rire, par contre, c’est qu’il avait clairement une plus belle écriture que la sienne (comment ça, son écriture est moche de toute manière?). Ce n’était pas de la jalousie : les moldus avaient inventés les ordinateurs, c’est pas pour rien! Et puis, les profs refusent catégoriquement de lui apprendre le sort pour que la plume écrive à sa place. La plume saurait mieux écrire qu’elle! Bon, c’est faux, la prof d’étude des moldus écrit moins bien qu’elle, et beaucoup de garçons écrivent en pattes de mouches. D’un regard externe, elle avait une écriture très normale, juste pas la normalité chez les filles, quoi.
Bref, elle avait son nom. C’était ça de bien, elle ne l’appellerait pas chose mentalement à chaque fois qu’elle allait lui parler ou se référer à lui. Matthew, c’était pas mal, assez facile à se rappeler. Elle ne connaissait pas beaucoup de noms compliquer ou facile à rater, ce qui la soulageait : rien de plus malaisant que de massacrer le nom d’une personne.

Katja le plia et garda le mot dans sa poche (comme un message d’amour! Ou plutôt comme quelque chose qu’on voudrait pas que le surveillant tombe sur et qu’il pousse une beuglante car clairement elle faisait autre chose que travailler) et lui fit un signe de pouce en l’air, concluant l’entente de se retrouver sur le terrain de quidditch.

Elle avait tellement hâte qu’elle entendait presque son cœur battre dans ses oreilles – Parce que tsé, le cœur ça bat dans la poitrine, pas dans les oreilles. Une vieille nostalgie qui lui rappelait l’odeur de son uniforme, la sensation de l’avoir sur elle, les cheveux attachés, les entrainements, jours, soirs, pluie ou beau temps. Pis surtout le coup qui raisonne dans son bras lorsqu’elle frappe les cognards (et la joie non avouée de tous les batteurs de réussir à déstabiliser un opposant ou de faire rater une passe du souaffle. Ou a carrément faire rater l’attrapeur d’avoir le vif d’or??!!).

Bon, il y avait plus important avant de se mettre en mode quidditch : elle ouvrit de nouveau son manuel. Il devait rester une vingtaine de minutes? Elle ne voulait pas savoir. Ça allait paraitre interminable. En plus que la jeune fille avait désormais la tête ailleurs.
Essayer de mémoriser les ingrédients semblait être une perte de temps. Mais elle se força tout de même. Ce serait ça de pris au prochain cours, et à long terme, elle se féliciterait peut-être d’avoir essayé. Pour optimiser son temps, elle essaya de se faire un aide-mémoire avec les noms d’ingrédients et ce à quoi ces ingrédients faisaient physiquement penser. Elle s’attaquerait aux ingrédients semblables un autre jour, pour essayer de trouver les minis différences à peine perceptible.

Bref, elle fut bien contente lorsque ça termina, mais elle n’avait pas RIEN fait. Sauf que la Austerlitz n’avait pas été la plus productive non plus : avec ses difficultés, elle se demandait même si elle n’allait pas avoir besoin de soutien un à un. Ou genre un élève qui l’aiderait. L’horreur! Bref, direction se changer! Heureusement, la salle commune des poufsouffle était très près de la classe des potions, elle ne prendrait pas beaucoup de temps à se changer. Elle glissa un « à tantôt! » à Matthew, pas trop fort au cas où il ne voulait pas que ça se sache qu'ils allaient s'entraîner. Mais en y repensant, genre vingt minutes plus tard, elle se dit que c'était plus suspicieux de vouloir le cacher? Les élèves semblent potiner sur n'importe quoi ces temps-ci, jusqu'à vouloir discréditer la nationalité d'un prof, donc hein...


☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew]

Revenir en haut Aller en bas

Laissez-nous être nuls [PV Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Laissez-nous être Français, let us be English, mais le plus important, let us be Canadian! [Fini]
» Laissez-nous sortir !
» Euphoria Wormwood - " Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices Des plus beaux de nos jours !
» SWANN&LYL • Laissez nous vivre, au moins l’instant présent. On ne demande pas, d’avoir l’éternité. Mais seulement s’aimer
» ce que nous faisons : les sauts en image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: l'ēcole de ѕorcellerιe, poυdlαrd :: Sous-Sol & Donjon-