RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Laissez-nous être nuls [PV Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life

Scolarité
Votre Baguette:
Matière Préférée: Astronomie?
Matière Détestée: Potions


MessageSujet: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Ven 15 Sep - 14:32


Un tout petit cours de rattrapage de rien du tout! C’est tout ce que ça aurait dû être. Sauf que ça ne lui tentait TELLEMENT pas. Elle avait les notes de passage, mais pour bien d’autres facteurs que sa réussite à les faire, les maudites potions! Elle ne reconnaissait pas les ingrédients, semblant foirer à tout coup. Ses potions n'étaient jamais ce qu'elles auraient dû avoir l'air. En septième année, c'est un peu la honte. Au pire, elle sera une sorcière qui ne sait pas préparer de potions... Bref, ça aurait dû être juste un tout petit rattrapage mais c'était une montagne pour elle. Une grosse montagne. Le p*tin d'Everest de son année scolaire! (oupas...)

C’est donc à reculons que se présenta Katja –figure de style, elle avançait bien en avant. Bref, vous avez compris. Une petite classe adjacente, pas très loin de la vraie salle de classe, mais quand même assez petite, pour accueillir un plus petit nombre de cancres.
Plus humiliant, ils ne semblaient pas être beaucoup. Avait-elle mal compris et ce rattrapage n’était pas obligatoire? Elle ne vit pas Jack –sans méchanceté, lui non plus ne semblait pas aimer le cours. Pas beaucoup de visage connus, elle s’installa dans le fond. Pour pas qu’on voit le massacre qu’elle ferait. Allait-elle se cacher la face derrière les cheveux? Bah, les match de quidditch n'ont pas débuter, on ne va pas associer tout de suite l'équipe de poufsouffle avec les plus nuls de l'école -parait que la capitaine aussi a ses matières faibles. Bref. Pas besoin de se cacher pour aujourd'hui.

Le rattrapage était simple : de la théorie, reconnaître les ingrédients, suivre des consignes. Bref, pas de pratique pour les gros nuls. C’était à peine surveiller, un enseignant venant de temps en temps vérifier que personne ne monte sur les chaises. Et personne n’avait vraiment envie d’être le nul en plus du cancre qui allait faire perdre des points à sa maison, alors.... Tout le monde était en silence, c'était même trop silencieux.

Elle plongea le nez dans son manuel; autant en faire ressortir le plus d’élément positif possible, quitte à gâcher un bel après-midi –ou soirée? Elle ne savait plus. Après dix minutes, s’en était déjà trop, son cerveau voulait exploser. Elle se trouva donc une nouvelle occupation : regarder les alentours. Elle vit un garçon qui semblait aussi vieux qu’elle, mais qu’elle n’avait jamais vu dans ses cours. Étrange? Un prof? Un ptit de seize ans qui semble plus vieux? Ça arrive…

☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤ ~ ๑ °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Raven Anderson

Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar

Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Dim 17 Sep - 10:47



PV Raven et Katja
Laissez-nous être... nuls? Non...
pas nuls, mais... bon, oui, nuls.






«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

Un désastre. Voilà tout, quoi. Le cours de potions avait toujours été l'une des pires classes pour moi, sûrement l'un de mes cauchemars les plus envahissants. J'avais été attentif en classe, pour une fois, puisque je me devais d'avoir les notes de passage, sans quoi, j'étais dans l'obligation de me présenter aux cours de rattrapage... sinon, adieu Poudlard. Du coup, je m'étais appliqué dans mes cours, j'avais fait attention, j'avais prit mon temps, et tout semblait s'être bien déroulé dans mon cours, ainsi que dans les exercices en question... mais malheureusement, cela ne sembait pas être suffisant pour le professeur, qui venait de m'afficher une note en dessous de celle de passage. Mes potions ne sont pas tout à fait ce qu'elles sont sensées avoir l'air, et il semblerait que le tout soit dans la préparation... comme si je ne savais pas foutre les ingrédients dans le bon ordre, de la bonne façon, ou comme si je n'arrivais pas à les préparer correctement! Il y a une façon de préparer les ingrédients? Et même si on les fout tous dans le même chaudron, pourquoi il faut les insérer dans un certain ordre? Ça finit tout dans la même recette, non? C'étaient des questions qui restaient sans réponses, le genre de réponses que j'aurais logiquement besoin pour mieux comprendre les ordres et les préparation, et tout...

Bref, j'me suis fait collé un cour de rattrapage. L'professeur ne m'aime pas, je sais pas trop.... ou peut-être juste que c'est moi qui ai rien compris du tout, mais tout ce qui m'importune en ce moment c'est que j'dois aller à mon cours de rattrapage....... chose dont j'ai horreur! Je m'étais même appliqué pour ne pas en avoir besoin..... Au diable les efforts. J'étais complètement démoralisé, et c'est sur un pas lent et traîneux que je me retrouvais dehors, non loin de l'entrée du château, question de me détruire les poumons. J'allumais mon Insigna, la finissant sûrement dans les deux premières inhalations. Une deuxième en cours, celle-ci étant terminé, j'envoyais le mégot rejoindre le premier dans le mélange de poussière et de gravelle qui traînait sur le carrelage de brique du château. Je filais ensuite bien vite vers la bibliothèque, allant chercher des livres sur les ingrédients que nous utilisons le plus fréquemment dans les potions, ainsi que sur les potions. Des livres que je n'avais pas, évidemment... et dans ces fameux bouquins se cachaient sûrement les informations et les raisons pour lesquelles on doit préparer les choses correctement... peut-être cela allait m'aider à mieux comprendre.

Je regardais la porte du local, qui était ouverte. J'étais dans les tréfonds du château, je fixais l'entrée. Allais-je y aller? J'en savais rien. Si j'y allais avec une autre question: aimerais-je être renvoyé de l'école? Non. Alors avance, mets les pieds un devant l'autre et entre dans le local, gros paresseux! Mon regard vaguait d'un élève à un autre, réalisant que je ne reconnaissais vraiment pas beaucoup de visages. Le rattrapage allait être long et ennuyeux... Je soupirais, m'avançant enfin dans la classe. Quel honte, ouais... J'allais dans le fond de la classe, dans un coin. Je préférais de loin être seul et ne pas être vu de personne. Non seulement j'en avais marre, et j'allais avoir besoin de concentration si je voulais sortir d'ici rapidement, mais en prime je voulais éviter le jugement d'autrui. Le harcèlement et l'intimidation ont toujours été mes pires ennemis à l'école.... et d'ailleurs, j'aimais bien ma solitude habituelle.

J'ouvrais mes cahiers... dont les bouquins empruntés à la bibliothèque. Je soupirais longuement, avant de me lancer dans la lecture de ces grosses briques en papier. Le temps était long, je comprenais pas trop ce que je lisais, et je soupirais. Je ne savais même pas tout ce que je cherchais! L'un des bouquins comprenait tout un paragraphe complet sur la préparation de la poudre de Poisson-Diable. C'était n'importe quoi, j'avais l'impression de perdre mon temps... Mon regard s'élevait vers la classe, bien vite, pour remarquer qu'une jeune brunette me regardait.... sûrement dans les mêmes âges que moi, elle était relativement âgée... «Oui? Besoin de quelque chose?» Peut-être a-t-elle oubliée des outils dans son dortoir, peut-être allait-elle me demander mes livres? De l'aide? Je n'en savais rien... Elle me jugeait? Ouais, c'est ça... et moi je lui ai répondu, en prime. C'est vraiment la joie. J'allais me faire ridiculiser quand, dans l'école, maintenant?


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤ ~ ๑ °

♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life

Scolarité
Votre Baguette:
Matière Préférée: Astronomie?
Matière Détestée: Potions


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Mar 19 Sep - 23:41


Les yeux dans la graisse de bines, Katja était ailleurs : ce garçon lui rappelait définitivement quelque chose, finalement. Au début, c’était sa singularité qui avait fait qu’elle avait continué de le regarder : elle aimait bien son look. Ça ferait un bon design de personnage… Hm, pas principal, mais presque : le garçon un peu incompris, en retrait, qui se lie d’amitié avec le personnage principal trop bonasse qui le laisse plus partir. Ses surtout ses cheveux qui avait capter son regard – ils semblaient doux, c’est tout, rien de bien méchant, surtout le côté rasé. Puis ses tatous, et vu qu’elle est lunatique, ça dériva à la question de ce qu’elle se ferait tatouer, si elle avait à décider. Mais après un moment, il lui disait quelque chose.

Elle plissa les yeux, le regardant sous tous les angles. Ça ne lui venait pas. Certainement pas de ses cours, elle ne se rappelait de presque personne avec qui elle ne parlait pas, toujours dans la lune. Dans son analyse, elle ne remarqua pas qu’elle était grillée. C’est vraiment gênant, ces moments où tu te rends comptes que tu dévisages quelqu’un. C’est pire quand tu ne l’observais même pas, ça fait des quiproquo, mais là, elle était clairement fautive.

Oui? Besoin de quelque chose?

Le ton de sa voix la surpris, retenant son souffle un brin. Le même genre de sentiment que quand ton cadran sonne et que tu étais pourtant certain que tu venais de te coucher. Son coeur battait contre sa poitrine, les yeux légèrement plus grands que d'habitude.

OH bordel! Ça lui revient, comme un coup de cognard. Il était pas batteur de l’équipe de Quidditch? Assez redoutable, aussi, une force quand même imposante. Du coup, elle le fixait avec une tête de merlan frit. Si seulement son cerveau était assez rapide pour se souvenir son nom, elle aurait pu dire «hey chose! Ça va?» et faire comme s’il se connaissait moindrement, il ne se souviendrait pas d’elle et ferait semblant, puis le malaise partirait. Mais non, impossible de se souvenir!

Elle avait le choix de faire la groopie qui veut un autographe aussi, mais AHAHAH il en parlerait à ses potes, ferait le lien qu’elle joue pour poufsouffle, en parlerait à sa chef ou la ridiculiserait avec ça et elle serait la honte de son équipe. Ou ça partirait une autre rumeur à la noix sur laquelle elle en pince pour lui (alors qu'elle ne connais même pas son nom, quelle bonne blague).
Bref, stress d’une ado de dix-sept ans qui cherche la bonne façon de se sortir de ça.

- Je… J’essayais juste de te replacer… Je pensais te connaître, mais bon, j'ai dû me tromper... Et j'essayais d’éviter d’étudier aussi…

Inspire, expire, arrête de trop parler quand ça marche pas.
Elle essaya piteusement de retourner son nez vers les manuels, mais. Eurf. Pas capable. Elle aurait pu faire sa fiche de donjon, sauf que là, avec cette entrée en la matière, il allait la regarder, vu qu’elle était clairement folle, voir qu’elle faisait ce genre de trucs, et la juger. Oui, oui, les pentes fatales aujourd’hui!


- Du coup, je m'excuse, j'avais pas trop réaliser que je fixais. Est-ce que ça va bien pour toi?

«Est-ce que ça va bien pour toi», a.k.a pitié dit quelque chose pour dissiper tout ça, dit-moi que tu détestes ce cours autant que moi, fuguons et allons jouer à des jeux vidéos. Ou, de manière générale et plus réaliste, tu peux aussi répondre oui, on retourne à ce manuel de merde, et c'est ça.

Non mais! En peu de temps, à peine deux semaines, deux rencontres avec des gars où elle se met les pieds dans les plats! Au moins, Jack ne l'avait pas prit personnel.
JUGEMENT : les gens disent que les punks sont pas très sociables et veulent pas se faire déranger.
JUGEMENT : les filles sont des cruches incapables de réaliser quand elles sont trop envahissantes envers les autres.
Résultat : C'est elle la coupable, votre honneur!

☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤ ~ ๑ °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Raven Anderson

Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Membre de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar

Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études


MessageSujet: Re: Laissez-nous être nuls [PV Matthew] Hier à 12:41


PV Raven et Katja
Laissez-nous être... nuls? Non...
pas nuls, mais... bon, oui, nuls.






«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

J'étais assis là, à regarder bêtement la jeune femme devant moi. Je ne réagissais pas, et outre ma phrase, je n'avais pas boug, et je n'avais rien dit d'autres. J'attendais sa réaction..... C'est uniquement à mes mots qu'elle semblait avoir réalisé que je la regardais. Y a des gens distraits dans la vie...! Oui j'suis bizarre, oui j'ai des piercings, un style particulier, j'ai l'habitude de me faire dévisager, de me faire regarder, fixer... insulter... ridiculiser....! C'est pas parce que je suis habitué qu'il faut continuer et le refaire encore et encore!!!!  J'ai aussi un attitude de merde, bordel!!

Calmons-nous. Elle me juge peut-être pas.

Peut-être que oui, finalement. Je sais pas. Je me redressais un peu plus, arrêtant complètement ce que je faisais. Je me concentrais un peu plus sur son expression faciale, celle-ci semblait désemparée. Elle semblait aussi perdu qu'un gosse dans un labyrinthe gigantesque... et pourtant, elle était là, dans la classe, devant moi. Elle était folle? Elle hallucinait? Je regardais derrière moi un court instant... peut-être avait-elle vu un monstre... Si l'éclairage aurait été meilleur, j'aurais sûrement vu une teinte pivoine sur ses joues, mais là, je ne pouvais même pas dire si c'était le cas! Son visage me disait également quelque chose, un léger instant avant de mettre le nom Katja sur son visage, avec le mot Quiddich écrit sur son front. Ouais. J'avais déjà entendu ce nom alors qu'on s'adressait à elle, et j'avais sûrement déjà joué contre elle... étant tous les deux dans nos équipes de Quiddich de nos maisons respectives.

Elle pensait me connaître. Sa voix avait raisonné enfin dans la pièce, fendant l'air tel une lame. Une voix qui m'était également légèrement familière. On avait très sûrement joué un contre l'autre à un moment ou un autre, c'est clair. Un léger sourire en coin et discret venait décorer le coin de mes lèvres alors que je réalisais l'intonation qu'elle avait donnée à ses mots... comme si elle semblait peu sûre de ce qu'elle disait, ou j'sais pas.... mais une chose est sûre, je devais confirmer avant qu'elle pense que je l'ignore.... Bien que j'ai l'habitude d'ignorer les autres, ouais. # Intimidation  «Oui, on se connaît. Tu fais partie de l'équipe de Quiddich, non?» Ces quelques mots m'avaient parus déjà trop longs. Il était rare que je parlais dans une salle de classe... ou en fait, que je parlais tout court à l'école, j'ai tendance à rester isolé et tranquille dans mon coin... par peur de m'faire juger pout mon style? Pour être encore ici à 18 ans.................. en tant qu'élève? Sûrement, oui.

Finalement, la voix féminine reprit dans une autre phrase, lançant cette fois-ci une question. J'avais pas trop le choix de répondre, là..... si je ne voulais pas passer pour un gros chaudron méchant qui ignore tout le monde parce qu'il a pas envie de parler aux autres. La solitude c'est ma vie bordel! Avec tout le courage du monde, je lançais une autre réponse, alors que l'envie de partir en courant et changer de local se faisait ressentir. Je voulais simplement être seul, j'aime pas dialoguer, surtout pas quand il y a d'autres gens, spectateurs qui plus est!. « Oui, ça va.... J'sais même pas pourquoi j'suis/......» Je soupirais. Je ne pouvais pas cacher le fait d'avoir de la misère dans cette matière, sans quoi, je ne serais certainement pas ici pour rire! Je roulais les yeux, les retournant drastiquement sur le livre que je refermais rapidement, repoussant les papiers sur la table. « J'comprend même pas.... C'est pire que du fourchelangue!! J'ai eu une note de merde et j'suis coincé ici, sinon on m'montre la porte!» J'avais usé d'un ton un peu plus fort, un air découragé... En fait, c'est ce que j'étais, découragé.


☆·.¸¸.·´¯`·.¸¸.¤ ~ ๑ °

♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Laissez-nous être nuls [PV Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Laissez-nous être Français, let us be English, mais le plus important, let us be Canadian! [Fini]
» Laissez-nous sortir !
» Euphoria Wormwood - " Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices Des plus beaux de nos jours !
» SWANN&LYL • Laissez nous vivre, au moins l’instant présent. On ne demande pas, d’avoir l’éternité. Mais seulement s’aimer
» ce que nous faisons : les sauts en image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: l'ēcole de ѕorcellerιe, poυdlαrd :: Sous-Sol & Donjon-