RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Notre hébergeur d'image est en maintenance. Désolé si certaines images sont indisponibles X Le forum est présentement en rénovation. Nous sommes désolé si certaines pages vous semblent étrange X Le forum reste ouvert durant les rénovations

Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Jeu 5 Oct - 21:35

Katja avait couru. Ceux qui la connaisse un peu sait que c’est rare, surtout parce que ça attire l’attention, et qu’elle n’aimait pas l’attention. Mais ça avait été plus fort qu’elle. Dès qu’elle mit les pieds dans sa salle commune, elle courut prendre ses choses qui étaient rangées sous son lit, dans un coffre, bien lavés et rangés. Elle tira les rideaux de son lit baldaquin et se changea très rapidement, contente de retrouver son gilet tout jaune avec son beau numéro 13, mettant ses cheveux en queue de cheval rapide, des mèches rebelles décidant au passage qu’ils ne voulaient pas ce traitement. Bon, avant un match, elle était plus minutieuse dans ses chignons pour être certaine que rien ne la dérange. Sa voisine de lit ria un brin, se demanda ce qui valait un tel énervement pour un changement de vêtement, mais en la voyant sortir, elle demanda simplement si elle était en retard pour une pratique, compassion dans la voix. La Austerlitz mentit donc, parce que ça donnait une excuse parfaite pour son énervement. En plus elle compatissait, ce qui lui donnait des points social, parce que tout le monde, ado du moins, compatit à être en retard, parce que ça arrive très souvent. Yay.

Elle n’avait pas demandé à Matthew s’il fallait TOUT enfiler, mais tout entrainement qui inclue les cognards doit être prit au sérieux, donc protège bras et jambes au rendez-vous. Et les gants, c'est classe les gants et combien utile quand notre rôle est de tenir un batte en bois et de cogner. S’il ne les prenait pas, tant pis pour lui, mais sa capitaine à elle n’aimerait vraiment pas un bras cassé si près des vraies pratiques d’équipe – mais en même temps, l’infirmier (ère? Elle n’avait jamais eu affaire à cette personne…) lui replacerait ça rapidement.

En plus, parait qu’il y a un nouveau dans son équipe. Cette pensée avait rapport avec sa capitaine qui serait pas contente et donner le bon exemple, mais là, sur le coup, ça a pas tant rapport. Bref.

Bien se préparer, pas se blesser, sinon faire un tour à l’infirmerie. Elle prit son nimbus et sa batte rapidement, enfourchant ses bons espadrilles et quitta rapidement. Sortit de la salle commune, par contre, elle marcha. Un peu vite. C'est clair que de vous un équipement de quidditch fait tourner les têtes, mais habituellement c'est une petite fille qui bondit partout en criant « entraiiiinemennnnt » quand quelqu'un se promène avec l'uniforme de poufsouffle, donc elle passa inaperçue. Kat alla faire un tour vers le matériel de quidditch pour emprunter la boite contenant les cognards. Parce que ça pouvait être utile, tsé.

Comme elle s’y attendait, elle arriva la première sur le terrain de quidditch. Surtout parce que la salle commune est directement dans les sous-sol, donc juste à côté de son endroit de départ. Elle posa le coffre au centre. Il s’agitait déjà pas mal. Elle s’assit à côté, regardant le ciel clair. Pas vraiment de vent non plus, les conditions idéales pour un match, mais ça rend les conditions d'entraînement plus simples.

- Tu fais pas chier aujourd’hui, toi…

Oui, oui, elle parlait au cognard. Souvent, même. Genre en match, quand il allait pas où elle voulait, ça lui arrivait souvent de « l’appeler », genre de lui demander tout bas de revenir ici pour pouvoir l'envoyer ailleurs. Mais en même temps, elle le faisait aussi avec son collègue batteur quand elle voyait une ouverture pour faire une manoeuvre à deux. Faut vraiment avoir confiance en notre coéquipier batteur dans ce sport...

Mais bon, en plein milieu d’un match, avec les bruits de la foule et tout, personne ne pouvait l’entendre chuchoter ce genre de phrase. Bon, autant profiter qu’il était pas là pour échauffer ses bras un peu. Elle s’étira un peu en l’attendant, faisant des mouvements circulaires avec ses bras et poignets. Peut-être que ce serait un bon entraînement, peut-être que ce serait désastreux. Peut-être qu'il parlerait un peu de lui, peut-être pas? Qu'importe! Elle avait son uniforme et le sport lui ferait du bien à oublier les potions.

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Matthew Raven Anderson
Remplaçant de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar
Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études
Remplaçant de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Dim 12 Nov - 9:56


Et une pratique!
PV Raven et Katja





«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

Un cours de merde, oui. Je l'avais coulé, je m'étais retrouvé dans le cours de rattrapage, et j'avais compris que dalles à mes erreurs. J'avais eu beau tenter d'étudier sur la putain de préparation de mes foutus ingrédients, j'arrivais pas à comprendre plusieurs choses, ce qui avait réussi à me foutre un sale coup de gueule. Ça me faisait vachement chier de rien comprendre, pour une fois que je mettais de l'énergie dans un satané cours! J'allais devoir demander assistance à l'enseignant, ou tenter de me concentrer une journée où je n'ai personne autour de moi pour tenter de lire les livres que j'ai pris la peine d'emprunter à la bibliothèque. Heureusement que j'avais rencontré cette Katja, dans la classe. On s'était rencontré à de multiples reprises durant les parties de Quiddich, et ce, sans que l'on apprenne à se connaître. Maintenant, il est temps de faire connaissance avec celle-ci. Et là, voilà qu'elle m'avait invitée à aller frapper quelques cognards avec elle sur le terrain de quiddich. Pas de temps à perdre, on sort de c'putain de local puant et on file directement dans les dortoirs. J'devais aller chercher mon nécessaire pour le Quiddich!

Courir? Non. Je m'étais rendu à mon dortoir sur un pas normal, déposant toute la pile de bouquins lourds sur mon bureau de façon relativement lâche. J'avais l'air d'un sale gosse pas intéressé à ses études et qui semblait abandonner un cours lâchement (bien que vaguement, c'est c'que j'suis). Je prenais ce que j'avais besoin pour éviter de me taper une commotion cérébrale en me prenant un cognard sur la gueule. Tout était dans un coffre au pied de mon lit. J'y mettais toutes mes choses de sport, surtout mes choses de Quiddich! Le coffre était suffisamment grand pour y entreposer la batte aussi, du coup ça faisait cela en moins qui traînait sur le plancher de ma chambre.

Ouvrant ce dernier, je redécouvrais avec un sourire mon chandail de quiddich, si confortable, ce chandail m'offrant tant de merveilleux souvenirs. Probablement la seule chose bien qui a su m'arriver à cet école. Je sortais également mes protections, me changeant rapidement pour me revêtir pour le sport. Saisissant ma batte et mon balai, un long soupire s'échappait de mes lèvres alors que je tournais les talons pour me rendre sur le terrain... Non pas un soupir de découragement, bien au contraire. C'était un soupire de contentement, de calme. J'avais même un léger sourire aux lèvres, un sourire sincère. Je me précipitais face au miroir que j'avais accroché sur un de mes murs, pour y retirer mes piercings... Un à la fois, j'avais enfin réussi à toutes les enlever, à l'exception de celui à la langue, et celui au sourcil (que je refusais de retirer, mais que je recouvrais d'un pensement.) J'allais faire quelque chose que j'aimais, pour une fois! Mes pas me menaient bien vite vers ma destination, et ce, sans même fumer une seule cigarette. Je crois que dépenser mon énergie dans du sport ou dans quelque chose que j'aime allait aider à canalyser mon stress.

J'arrivais sur le terrain tranquillement, voyant que la Poufsouffle était déjà sur place. Elle semblait excitée à l'idée d'aller se défouler sur les cognards! Elle faisait ses étirements alors que j'entrais sur le terrain. «Déjà là?» Simple question, un peu ridicule soyons francs.... mais au moins, ça allait l'alerter de ma présence sans que je vienne lui sauter dans le dos comme un bel imbécile! Je déposais mon nimbus ainsi que mon batte. Je commençais mes étirements lentement de mon côté aussi, c'est relativement important pour éviter de s'étirer des muscles!

J'agrippais ma batte, frappant dans le vide un peu avec question de redonner l'habitude de frapper à mes bras et mes poignets. Un long soupire, la batte retombant vers le sol, mon regard rarement aussi illuminé se rivait vers ma partenaire d'entraînement. La température était agréable, ciel dégagé, vent quasi absent... ce serait une magnifique journée, j'avais de bonnes attentes envers cet entraînement. Reste à voir si le cognard allait collaborer! «Alors, on la libère, cette bête?»





☆☆☆


♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Dim 12 Nov - 13:31

Elle était bien dans ses habits, elle se sentait en confiance. Ses muscles étaient un peu engourdis : après être resté assise pendant un bon moment pour le cours de rattrapage, c’est clair que c’est pas facile de faire du sport brusquement. C’est pourquoi elle prit très au sérieux le fait de se réchauffer. Les blessures, ça arrive souvent au quidditch, surtout les jeunes qui pensent ne pas avoir besoin de le faire parce qu’ils ne se blessent jamais, anyway. Mais la journée où ça arrive, ils le regrettent longtemps. Elle en savait quelque chose, à sa première année, après avoir fait un mouvement d’épaule, elle avait eu une mauvaise tendinite pendant au moins trois semaines. Avec les potions appropriées, elle n’avait pas eu trop mal et elle ne devrait plus avoir de tendinite à nouveau, mais tout de même, faut faire attention.
Heureusement, Matthew n’en était pas à sa première année non plus : il n’hésita pas à s’échauffer après avoir fait savoir sa présence.
Bon, Katja savait qu’il y avait un petit nouveau dans son équipe cette année, remplaçant l’ancien attrapeur qui avait quitté (faisant aussi d’elle l’ainée de l’équipe, semblait-il). Mais Cath semblait dire qu’il était doux comme un mouton, peut-être écouterait-il gentiment les règles de sécurité…

Bref. Le Griffondor portait bien son habit de quidditch avec les couleurs rouge et or. Il semblait avoir retiré ses piercings aussi. Ouain, c’est clair qu’un accrochage et le piercing part, et le bout de peau avec…. HERK! Il faisait bien de ne pas prendre de risques. Un peu comme elle et les cheveux attachés. Vous riez? Combien d’incidents de cheveux longs croyez vous qu’il y a eu dans l’histoire du quidditch?
Réponse : beaucoup trop.
Mais bon, y’a dans les archives Harry Potter qui s’est rendu avec pu d’os dans le bras à cause d’un prof attardé mental, aussi. Même si on prend toutes les précautions, des problèmes peuvent survenir…
Il fit un commentaire sur le fait qu'elle était déjà là. Oups. Est-ce qu'elle semblait trop énervée?

-Ouais… J’étais un peu trop heureuse de faire une pratique aujourd’hui, je crois…

En plus, le quidditch c’est pas comme le vieil adage qui dit « trop c’est comme pas assez ». Y’a pas de trop au quidditch. Les deux semblaient avoir fini de s'échauffer, et Matthew partit le bal.

- Alors, on la libère, cette bête?

Yes, yes, yes!!
Son cœur se débattait, comme à sa toute première pratique. Ce sentiment ne la quittait presque jamais, l’adrénaline du début, du pendant, puis la retombée à la fin d’une partie ou d’un entrainement. Le cognard qui gigotte toujours dans sa boite n’aidait pas du tout à ne pas se sentir énervé. Faut pas oublier qu'entre un cognard, un souafle ou un vif d'or, celui qui peu le plus t'assomer est clairement le cognard. Y'est plus capricieux et plus difficile à dompter. La bête était en effet un surnom adapté à la situation.

Katja ouvrit le coffre, s’emparant par habitude des sangles qui retiennent le cognard. Elle les retira d’un coup, et le cognard s’envola très haut, visiblement heureux d’être libre. Comme toujours, il finirait par revenir magiquement vers la personne la plus près, ce qui allait sans doute être Matthew. Elle se prépara tout de même, attendant qu’il l’ait frapper, pour poser une première question. C'est pas une bonne idée de briser la concentration de l'autre, même s'ils sont dans des équipes adverses. C'est pas un match, là! De toute façon, s’il voulait pas répondre, ils feraient que cogner et puis c’est tout.

- Au fait, pourquoi tu –

Oh, après le frapper de Matthew, le cognard avait pas prit trop de temps avant de revenir contre elle, comprenant vite qu'il y avait deux personnes et donc que si un frappe, faut aller vers l'autre. Pas bête, ces objets magiques...

Elle se concentra pour frapper bien dans le milieu, visualisant un endroit précis où elle voulait l’envoyer, comme si une partie se déroulait vraiment sous ses yeux, envoyant le cognard plus loin. C’était un bon premier frapper, elle était assez fière, et ça lui laisserait le temps de poser la question.

- Pourquoi dis-tu qu’ils vont te « montrer la porte» ?

Habituellement, elle se serait donné la peine de ne pas froisser l'autre avec sa question, d'ajouter un truc du genre « si tu veux pas répondre je comprends », tout ça. Mais elle devait faire des questions rapides vu qu'elle venait de frapper, surtout pour que Matthew ne perde pas de vue le cognard et qu'il ne se le prenne pas en pleine tronche.

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Matthew Raven Anderson
Remplaçant de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar
Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études
Remplaçant de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Jeu 16 Nov - 8:54


Et une pratique!
PV Raven et Katja





«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

C'est en regardant ma partenaire d'entraînement que je pouvais enfin voir à qui j'avais affaire. On voyait ici une jeune femme mûre en expérience, elle semblait bien s'échauffer, et elle savait quels entraînements faire par rapport au sport que l'on s'apprêtait à pratiquer. Un mince sourire franchissait mes lèvres, pour la première fois depuis des lustres, alors que mon regard vascillait entre la boîte qui s'agitait, et ma partenaire. Elle semblait relativement âgée, aussi, sûrement l'une des plus expérimentée de son équipe... et cela paraîssait très bien! Elle portait fièrement les couleurs de sa maison, et elle semblait bien équipée pour le vol. Pour ma part, c'était le cas: après avoir doublé quelques années scolaire et avoir obtenu l'exploit du ''18 ans et encore à Poudlard'' (rien de très valorisant en soi cela dit) je pouvais affirmer être le plus expérimenté et le plus âgé de notre équipe de quiddich... Cela n'empêche pas mon ''je m'en foutisme aiguë'' qui règne en moi depuis des lustres : je n'ai aucune idée quels sont les nouveaux de mon équipe, et je ne m'y renseigne pas. Je préfère voir au jour-le-jour, et avoir la surprise de quel petit jeune va entrer dans la cour des grands.

Elle semblait excitée à l'idée de frapper des cognards, ce qui était compréhensible. J'avais tout aussi hâte, et je devais avouer que j'attendais simplement l'instant où elle libérerait la bête qui risque fort bien de me servir de défouloir pour la journée. Je relevais ma batte, prêt à m'en servir à la seconde où Katja aurait retiré les sangles... chose qui n'avait pas prit de temps à être accompli. Le cognard s'élevait dans les airs, et mon regard sombre et concentré suivait sa course, jusqu'à ce que ce dernier se mette à filer vers moi. J'élevais la batte, donnant un bon coup latéral. Un coup plutôt faiblard, c'était mon premier depuis quelques temps, et je devais l'avouer c'était pas assez fort comme coup.

La voix de la jeune femme s'élevait dans une question interrompue. Le cognard fusait rapidement vers ma partenaire. Je n'avais pas donné assez d'élan pour le dériver de sa direction, et c'est tout juste si Katja avait eu le temps de réaliser que le cognard était parti qu'il fusait déja vers elle. La poufsouffle allait sûrement réagir à temps, elle semblait avoir beaucoup d'expérience, cela dit beaucoup de réflexes concernant la réaction de ces trucs. Je n'étais donc pas du tout inquiet quant à sa réaction. Elle élevait sa batte, et c'est dans un bon coup que le cognard s'éloignait, plutôt loin, dans une direction certaine. Un sourire s'étirait sur mes lèvres..... c'était plus fort que moi. Elle avait fait un meilleur coup que moi sur celui-là, c'était clair! Le reste de la question que Katja essayait de dire finit par retentir, m'arrachant mon sourire. Me montrer la porte? Ah, cours de potions...

Je préparais ma batte, donnant un bon élan pour renvoyer le cognard valser dans un endroit précis également, le faisant passer exactement où je le voulais, mais possiblement un peu trop fort. Il avait largement dépassé le point que je lui avais donné. Pas grave, ça défoule, c'est l'important. Le cognard éloigné, c'était le temps de prendre la parole.

«J'ai trop coulé de cours dans le passé... et même une année complète. J'ai 18 ans, et j'suis encore à Poudlard, t'imagines?» Je voyais le cognard fuser à pleine vitesse vers mon interlocuteur, je la laissais donc frapper à nouveau pour le dégager du chemin, avant de reprendre la parole. Je ne tenais pas à répéter tous mes problèmes deux fois cela dit je préférais attendre qu'elle comprenne bien mes mots, sans la distraire pour autant. Un coup de cognard, de quoi défigurer un si beau visage. Mais qu'est-ce que j'dis là, moi? «J'suis d'ailleurs connu comme étant un élève à problème. Les enseignants me détestent pour je ne sais trop quel raison... Disons que c'est largement démotivant.»

Le cognard fusait vers moi et moi, je n'étais pas prêt. Voyant la bête approcher, mon seul réflexe était de me déplacer un peu sur le côté, assez pour éviter cette bête qui passait à quelques centimètres de mon visage. «Sh*t!» J'avais simplement eu le temps de capturer le cognard du regard que ce dernier revenait en flèche vers moi. Ma batte entre les mains, un bon coup dessus, l'envoyant valser dans le fond du terrain. C'était assez fort pour être un dégagement réussi!


☆☆☆


♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Jeu 16 Nov - 21:05

Si son premier lancé n’avait pas été le plus extraordinaire au monde, Matthew reprenait rapidement la poigne. C’est bien, elle allait devoir suivre et ne pas faire l’inverse, soit aller de moins en moins bien. Ça arrive, parfois, dans les pratiques ou même les matchs, que ceux qui débutent en force font de moins en moins bien au fil de la partie. Faut pas tout mettre dès le début. Y'a juste les Phillips qui ont de l'énergie niveau 3 000 pendant des heures.

- J'ai trop coulé de cours dans le passé... et même une année complète. J'ai 18 ans, et j'suis encore à Poudlard, t'imagines?

Dix-huit ans… Eh bien, il était maintenant majeur dans beaucoup de pays. C’est pas si mal non plus, c’est plus simple savoir quoi faire à Poudlard qu’être lancé seul dans le vaste monde. C'était une idée, ça, redoubler... Bon, et ne plus connaître personne des sixième. Ouais, non, c'est pas si chouette.

Le cognard revenait déjà vers elle. Eh, c’est plutôt extrême, comme challenge, écouter quelqu’un, suivre une discussion, et dealer avec monsieur cognard qui en fait bien à sa tête. Un bon swing et il lui fichait la paix un moment. Elle ressentit le coup dans le haut de son épaule, signe évident qu’elle s’était mal placée. Rien de grave, Julius lui avait souvent expliquer plus jeune, ça arrive à tous les batteur au début des premières parties / échauffements de l'année, surtout quand tu n'en fait pas durant l'été. L’important, c’est de se replacer et de ne plus le faire dans la partie, sinon tu peux te blesser à long terme ou avoir très mal le lendemain. Le lancé restait quand même beau, juste mal exécuté.

- J'suis d'ailleurs connu comme étant un élève à problème. Les enseignants me détestent pour je ne sais trop quel raison... Disons que c'est largement démotivant.

Son cœur s’accéléra, ses yeux s’écarquillèrent. Clairement, le cognard était partie en fusée vers Matthew, chose qu'elle n'avait pas voulu. Dans une partie, tu lance le cognard volontairement sur quelqu'un, et ça fait son affaire. Dans un échauffement du genre, on dirait que la balle est programmée pour vouloir se lancer sur quelqu'un. Voilà, elle venait de défider que ça jouait pas assez dur en ce moment.

- Sh*t!

Mais d’un coup, le cognard partit à l’autre bout du terrain. Lui-même ne s’y attendait pas, faisant quelques arcs au loin, cherchant ou se diriger. Personne à qui cogner, c’est pas drôle pour un cognard.
Katja eut un sifflement admiratif.

- Wow! Beau dégagement! Mais les profs sont très…. Jveux dire, Hayley déteste tout le monde, Aldrich aussi, clairement. Jsais pas si t’es dans nos cours de potions, chuis aveugle, mais tu peux te mettre près de moi et Jack, ça rend le cours plus supportable.

Aucune idée s’il connait Jack, mais elle ne comprenait pas que quiconque puisse avoir des problèmes avec le Québécois. Bon, les profs étaient tous spéciaux, on ne se le cacherait pas... Étiqueter ainsi quelqu'un, par contre, ça ne se fait pas vraiment. À force de dire à quelqu'un qu'il est nul, qu'il est si ou ça, ben la personne adopte ce comportement. C'est connu, en psychologie...

- EHMERD-------

Oui, le ****** de cognard qui fonce sur elle, niveau estomac, la salope. Pas le choix, elle fit la manœuvre la moins chic au monde, un roulé à droite, se remettre debout en moins de deux, parce que cette balle revient toujours, et l’attendre avec une meilleure position pour la renvoyer. Beau lancé, belle posture, c’était mieux que de le prendre en plein ventre. Kat avait même réussit à oublier qu'elle était plus intimement regardé. Boarf, si on s'arrête à ça, on se mange un cognard en pleine gueule.

- En tout cas, ça pratique nos déficit d’attention et notre langage fleuri, cet exercice. On pourra essayer à balai, ensuite, si tu veux.

Petite pointe d’humour au passage.

- Pis si jamais on meurs, bah... On meurs.

Deuxième pointe d'humour au passage, un peu plus noir. Parce que c'est drôle, l'humour cynique où tout le monde te regarde, pas certain si c'est une blague ou si t'es juste étrange. Si Jack veut crever avec un dragon, elle a le droit de vouloir crever à balai.
Blague à part, l'infirmerie était toujours très disponible pour les casse-cou du quidditch, l'infirmière est super gentille.

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Matthew Raven Anderson
Remplaçant de l'équipe de Quidditch Gryffondor
avatar
Patronus : Corbeau ~
Loisirs : Sport, Quiddich, études
Remplaçant de l'équipe de Quidditch Gryffondor
Mer 22 Nov - 10:30


Et une pratique!
PV Raven et Katja





«Quand les démons du passé nous auront consumé, que deviendrons-nous?»

Suivre une conversation, parler, synchroniser ses phrases avec le retour du cognard, c'était tout un défi et ça on devait se l'avouer. À quelque part, ça pratiquait mes réflexes et ma coordination, ce qui n'était pas mauvais, heureusement. J'avais frappé un peu trop fort pour ma capacité actuelle face à l'échauffement que je m'étais fait, et j'avais senti raisonner le coup dans mon épaule, et dans mon dos. Mon dégagé avait été super, le cognard avait prit la direction du fond du terrain assez rapidement, et pour une fois, il n'avait pas changé de direction, ni courbé sa trajectoire. Ça me donnait le temps de souffler un peu, et de me ressaisir. Je m'étirais les épaules encore un peu, m'échauffant encore le temps que je le pouvais, et ce, même si ce temps n'était pas très long. Se garder actif, c'est la meilleure solution pour devenir un fort et puissant batteur! Aussitôt qu'on a la chance de s'entraîner, de s'échauffer, ou de simplement faire un peu d'exercice, on le devrait... et pour ma part, c'est ce que je fais. C'est d'ailleurs ce qui m'a conduit sur le terrain de Quiddich en ce moment.

Ma partenaire de jeu avait reprit la parole, me lançant un bon compliment. Un léger sourire s'étirait sur mon visage, avant qu'elle continue sa phrase concernant les professeurs et leur hargne contre les élèves. J'hochais la tête en guise d'approbation. J'étais parfaitement d'accord avec elle sur c'point là! Il y a des professeurs, parfois, on dirait qu'ils sont forcés d'être là à nous endurer, et ils le font ressentir, et pas qu'un peu.

Ensuite, vint une invitation plutôt amusante! Je n'avais jamais porté attention aux autres gens dans mes classes, surtout pas en potions... Là, je passais plus mon temps à tenter de comprendre le nécessaire du cours, sachant clairement qu'il s'agissait d'une de mes bêtes noires... mais là, alors que j'pensais avoir compris, ça s'avère être complètement le contraire, j'ai tout manqué, et j'ai coulé l'examen, encore. J'allais sûrement perdre espoir, et aller traîner avec eux, s'ils sont dans mon cours. Je vais sûrement porter plus attention à ça et aux détails futiles, comme je faisais avant. Peut-être que j'vais passer mon cours un peu plus facilement? Wow, quel logique de merde. Étudies, et tu couleras. Négliges tes cours, et tu passeras. Y a bien que moi qui pense comme ça. Ah, et.... ce Jack... c'était pas c'casse-cou avec lequel je m'étais retrouvé dans la forêt interdite? Reste à voir si c'était lui... Je ne l'avais pas remarqué dans la classe -il faisait trop noir pour dicerner un visage, dans la forêt- mais son nom..... Reste à voir, lui, il va peut-être remarquer ma tronche remplie de piercings.

«J'ai jamais porté attention, mais j'verrai ce qui en est. Passer le cours avec les autres ça va peut-être m'aider à comprendre c'que j'comprend pas...» Je m'étais avoué vaincu là dessus, y a un truc que j'comprend pas, et j'arrivais pas à mettre le doigt dessus. J'vais peut-être y arriver un jour, qui sait! Bordel, j'crois que j'avais jamais eu tant espoir en quelque chose de toute ma vie.

Mon regard légèrement lunatique reprit rapidement sa mise au point à la seconde où la voix de Katja s'élevait dans un langage des plus fleuri. Le cognard était revenu à la charge pour lui faire un autre coup bas, mais heureusement, elle avait fait preuve d'agilité et elle avait réussi à l'esquiver à temps, et lui mettre une bonne droite avec sa batte, question de le renvoyer plus loin dans un beau lancé. C'est rare qu'on est chic au Quiddich, anyway... et c'est pire sur le balai, parfois. En parlant de balai... Elle me proposait également d'essayer en balai. Pourquoi pas, ça risquit d'être marrant! «Et si on meurt, bah on meurt.» Ça me semblait... legit. Ça risquait d'être mouvementé à balai!

«On peut toujours essayer à balai, ouais... Ça risque d'être encore plus mouvementé, et encore plus marrant!» Je voyais du coin de l'oeil notre cible revenir à vive allure. J'étais prêt, et d'un bon coup sec, je me retournais, mettant un bon coup bien appliqué sur le cognard pour le lancer relativement très loin, entre deux tours qui entourait le terrain... Comme quoi j'avais atteint la cible que je m'étais donné. Un sourire satisfait, je retournais mon regard vers ma partenaire de jeu, hochant la tête lentement avant de finalement parler. Le cognard était assez loin, j'allais avoir le temps de dire ce que j'avais à dire! «Allez, on essaie à balai?»  



☆☆☆


♦ #4f4fa9Dossier scolaire de Poudlard

Every wound will shape me
Every scar will build my throne ~ BMTH
Revenir en haut Aller en bas
Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Mer 22 Nov - 15:03

Aucune idée si le gryffondor et le serpentard s’entendraient bien (elle avait aucun jugement de qui s’entendrait bien avec Jack, il se fait pas aimer et elle ne comprend décidemment pas pourquoi), mais dans un sens, c’est pas vraiment ça l’important. Même s’il venait pas, au moins il saurait qu’elle l’a invité. C’est pas sympa de sentir que tout le monde est toujours sur notre dos…
Un ptit congé de temps en temps…

- Non mais on comprend pas plus en potions, hein…

Et en pas mal pas grand-chose pis pas ben ben de matières scolaires. Elle était clairement pas bollé et pas faite pour être dans les serdaigles non plus.

- Allez, on essaie à balai?

Genre trois secondes top chrono pour enfourcher un balai et attendre le cognard? Challenge accepted. Elle partit vers son balai avant de laisser le temps au cognard de revenir, et peut-être même sans laisser le temps à Matthew de comprendre que ça voulait dire oui. Elle le prit, l’enfourcha rapidement en cognant au sol, remontant en flèche, évitant le cognard qui ne semblait pas avoir analyser la situation (sérieux, ça a tu une espèce de conscience un cognard? Des fois, on dirait…). Elle le renvoya le plus loin possible lorsqu’il bifurqua vers elle, reculant d’un bon deux mètres sous l’impact, pour laisser une chance à Matthew, puis s’esclaffa. Elle avait deux lancers pour se réhabituer à cogner correctement sur un balai en amortissant bien le contre coup. Objectif personnel. Il ne lui en restait donc que un. Hmmm.

- On aurait du se chronométrer, on a peut-être battu un record!

Pas sur que ce genre de record là existent… Elle devra essayer ce type d’entrainement avec sa collègue. Question de s’amuser de temps en temps. Quoi que les entrainements avec capitaine crounch sont toujours amusant... Mais tout le temps ben exigeants… Elle n’hésitait pas à faire des pratiques sous la pluie frette…. Brrrr. Dans ces cas-là, elle s’emmitouflait près du feu avec un chocolat chaud par la suite. En le faisant, c’est de la merde, mais on est ben fier de nous après.
Mais genre, l’équipe des gryff semble space aussi, avec genre Alec et la fille aux cheveux rose, tout qu’un spectacle. Pis Jasson comme capitaine… C’est clair que Matthew, même avec son style un peu gothique, passe inaperçu avec les éléments un peu trop extravertis de son équipe… Normal qu’elle ne se rappelait pas tant de son nom.

Bon, à balai et ayant un peu de temps devant elle, elle fit quelques petits ronds. Apparemment, c’est comme du vélo, tu n’oublies jamais, et voler revient toujours très naturellement.
Elle profita du silence pour observer Matthew dealer avec son cognard. Ou plutôt se rappeler qu’un gars, quand ça cogne un cognard, on voit les muscles. Chut.

- Tu as pensé si tu continuais le quidditch, après Poudlard?

Parce qu'elle y penses pas mal, mais que sincèrement, les pro sont tellement pro, qu'elle se sent trop mauvaise... En même temps, ils ont tous débutés à l'école... Non?

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» EXAMEN DE POTIONS [THEORIE + PRATIQUE]
» Qui pratique le « néocolonialisme » en Afrique ?
» Matthew "Matt" Williams
» Magie pratique au quotidien
» matthew & manuela ❝ apologize ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: L'extérieur du château :: Le terrain de Quidditch-
Sauter vers: