RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Notre hébergeur d'image est en maintenance. Désolé si certaines images sont indisponibles X Le forum est présentement en rénovation. Nous sommes désolé si certaines pages vous semblent étrange X Le forum reste ouvert durant les rénovations

Un message inattendu [Aïtor]

 :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: Les Grandes Tours :: La volière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Dim 12 Nov - 17:36

Elle avait parlé avec Jack dans les couloirs vla quelque jour, juste après l'annonce du nouveau directeur, mais ça lui trottait dans la tête depuis tout ce temps. De nature un peu lente, Katja avait ressassé l’idée dans tous les sens avant de se décider. Qu’elle veuille ou non continuer à faire du quidditch après Poudlard, ça importait peu au fait qu’elle pouvait quand même envoyer un hibou à Julius pour des recommandations, disons, ou encore des conseils à savoir si elle devrait ou pas.

Ça lui avait donc prit tout ce temps à rédiger la lettre. Maintenant qu’elle était écrite, sans fautes et de sa plus belle écriture (pourquoi y’avait pas d’ordinateurs à Poudlard, dont?), elle allait devoir l’envoyer. Donc oui, aller dans la volière. L’endroit où elle se rendait pratiquement jamais, d’abord parce qu’elle avait pas de hibou, ensuite parce que c’était pas l’endroit le plus agréable au monde. Des hiboux, c’est pas mal sale…

Elle se rendit donc dans la pièce circulaire, puis figea. Y’avait tellement de machin à plumes! Ils semblaient tous méga méchants et la fusiller avec leurs yeux qui clignent presque pas. Bon, elle n’est pas bonne avec les animaux en général, elle n’en avait jamais eu jeune non plus. Aller, on en choisit une qui semble vouloir coopérer sans bouffer tes doigts.

La poufsouffle repéra Dot, s’en approchant doucement. C’était le seul regard amical dans la pièce, pas difficile à manquer. En plus, elle était si jolie! Y'a plusieurs chouettes effraie dans la pièce, mais la Austerlitz était certaine que c'était la bonne. Elle se rappelait un peu que la chouette effraie blanche et brune était un peu paresseuse. Demander gentiment, peut-être?

- Salut, moi c’est Katja, je connais Jack, je sais pas si tu te souviens…

Super, elle parle à une chouette dans un lieu public et elle fait les présentations! Mais elle semblait l’écouter, donc bon… On dit quoi à une chouette pour qu’elle accepte d’aller porter du courriel? Une souris fraiche? Comment elle avait fait, la dernière fois, pour qu’elle accepte? Après que Jack la lui ai envoyé, il lui avait dit qu’il pouvait la prendre, et elle avait gentiment attendue la réponse. Cette fois, c’était autre chose, et même pas pour envoyer à Jack.

- J’ai un service à te demander, si tu veux bien… Pourrais-tu aller porter cette lettre à Julius, prof de vol? Ce serait vraiment sympa et…

Oups, quelqu’un semble entrer. Elle se tourna dos à la chouette, la lettre dans le dos, arrêtant de parler sur le coup. Au moins, la tête qui apparut lui était familière, et c’était pas quelqu’un qui allait vraiment juger le fait qu’elle parlait à une chouette, qui est pas la sienne. Ça faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu aussi, avec le début de l'année difficile, la préparation des examens finaux, la game de donjon, tout ça...
Ok, dans le fond, tout le monde parle aux hiboux? Sinon, comment il les envoie? Kat devait vraiment arrêter de se dire qu’elle ne savait pas y faire avec les animaux, dans le fond elle fait exactement comme tout le monde.

- Ouf, pardon, tu m’as fait peur… Ça va?

Du coup, elle n’avait pas encore envoyé sa lettre. Oups.
Avec un peu de chance, elle s'en rappellerait et ne ferait pas juste partir avec la feuille comme il lui arrive si souvent de faire.

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Aïtor Zuri
Serpentard
avatar
Loisirs : Lecture/ écriture/ jeux vidéos
Serpentard
Dim 19 Nov - 19:51
Les sorciers se sentent si supérieurs aux moldus qui en arrivent par les mépriser et ce n'étaient pas ses années à côtoyer ses camarades chez Serpentard qui allaient lui prouver le contraire. Ils se fourvoyaient tous dans l'étroitesse de leur esprit. Car les moldus comme ils les appelaient et les sangs de bourbe comme on le murmurait tout bas dans les souterrains étaient bien supérieurs dans bien des domaines. Le premier qui lui venait à l'esprit le concernait particulièrement aujourd'hui. Comment les sorciers pouvaient encore utiliser de vulgaires animaux tels que des hiboux pour s'échanger des messages ? C'était totalement incompréhensible. Il n'arrivait pas à comprendre pourquoi se limiter à la sorcellerie lorsque vous pourriez combiner les deux. Ce qui le contraignait aujourd'hui à se rendre  dans la volière. Ce simple fait l'enrageait déjà avant même d'y aller.

Sa journée commençait déjà du mauvais pied. S'il avait été chez lui il lui aurait fallu de simplement quelques secondes pour envoyer et recevoir sa réponse, mais à Poudlard il devait se rendre dans la tour pour envoyer son message et ensuite patienter jusqu'à recevoir sa réponse. Ce qui représentait une perte de temps totalement inutile. Comment des individus se déclarant comme meilleurs que les non-sorciers pouvaient se contenter d'un système aussi archaïque et dépassé ? Il ne le comprenait pas. Le pire dans tout cela, c'est que le fait de se rendre à la volière augmentait son risque d'interaction social avec les autres élèves. Il détestait ça. Les cours se suffisait déjà à eux-même. Il espérait tout simplement ne rencontrer personne qu'il connaissait. Le risque que cela se produise était somme toute assez faible. Hormis quelques rares personnes, il n'avait pas noué beaucoup de relations avec les autres élèves.

De toute façon, il n'avait pas le choix, il devait envoyer son message et il possédait son propre hibou, pas parce qu'il appréciait particulièrement cet animal, mais bien parce qu'il n'avait aucune confiance dans celui d'un autre élève. Il avait donc dès sa première année décidé d'investir dans l'obtention de cette infâme boule de poil totalement stupide. Au moins, elle avait une utilité, ce qui compensait un peu ses défauts, dont celui d'exister.

À force de réfléchir, la volière n'était plus très loin maintenant. Il se remémora à cet instant pourquoi il détestait tant cet endroit. Sa rancoeur envers la communauté de sorciers ne fit que se renforcer. Comment on pouvait tolérer et même accepter de devoir marcher sur de la paille remplie de fientes de volatiles dégénérés et hurlants tous plus forts les uns que les autres. Rien que d'y penser il en avait déjà mal à la tête. Aïtor accéléra le pas en grimpant un peu plus vite les marches du magnifique escalier de marbre le menant au sommet de la tour où se trouvait la volière. Ce magnifique décor intérieur contrastait avec ce qui l'attendait une fois le seuil de la porte de la volière franchi. De toute façon, plus vite il serait rentré, plus vite il serait sorti. Pour le moment, il n'avait guère croisé d'étudiants et c'était tant mieux. Il n'était pas vraiment d'humeur à discuter, son esprit étant déjà assez occupé à réfréner cette absurdité que représentait cette correspondance par hiboux.

Il marqua une pause devant la porte, inspira un grand coup et la poussa. À peine fut-il entré que l'odeur désagréable le saisit et lui donna limite envie de vomir. Il se dirigea donc rapidement vers son hibou, sans prêter attention au reste. Il fut néanmoins rapidement interrompu par une voix familière qui le tira de sa torpeur. Il s'agissait de Katja qu'il n'avait pas côtoyé depuis longtemps et une des rares Poufsouffle qu'il appréciait. Il l'avait rencontré en dehors de l'école et de la sorcellerie. Elle se rapprochait le plus de ce qu'il pourrait appeler une amie. Elle partageait comme lui des passions pour des activités moldus. Même s'il n'avait pas envie de discuter, elle représentait l'exception et il allait pouvoir retenir son dégout pour ce lieu quelques instants.


— Katja ! Cela fait longtemps. Quel plaisir de te voir, malgré le lieu inadéquat pour des retrouvailles, lui répondit Aïtor en jetant un regard plein de dépit autour de lui.

— Comment ce passe cette année ? Et désolé de t'avoir fait peur, je ne pensais vraiment pas croiser quelqu'un ici.

Aïtor en oublia la raison pour laquelle il était initialement venu. Il fallait dire que la présence de Katja lui redonnait le sourire, car c'était la seule personne à sa connaissance qui partageait quelques-uns de ses loisirs et pour cette raison il l'appréciait et il aimait discuter avec elle. Elle lui permettait d'oublier un peu le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Katja Austerlitz
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar
Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Mer 22 Nov - 21:53

Lieu inadéquat…

En effet, la volière, pour quiconque n’a pas de piaf, n’est pas l’endroit le plus amusant à fréquenter, encore moins discuter avec quelqu’un pendant un moment. Valait mieux quitter au plus vite, finalement. Elle rangea la lettre dans la poche de sa cape d’un mouvement discret, trouillarde va, se disant qu’elle l’enverra un autre moment. Oui, ses résolutions prennent vite le champ vu que sa motivation tient parfois à un fil. Katja esquissa un sourire aussi, regardant les alentours d’un air entendu. Pour quelqu'un pas très à l'aise avec les animaux en partant, un endroit parsemé de bêtes à plumes, certaines petites et inoffensifs, d'autres étant des oiseaux de proies clairement plus menaçants, c'était pas sécurisant.

- En effet… Envoie ton hibou, on pourra discuter un peu après!... Dehors…

S’il ne voyait pas d’inconvénient, parce que le coefficient de temps passé ici la rendait pas mal paranoïaque à l’idée de se faire chier sur la tête. Quoi qu’elle n’eut aucune idée de ce qu’est un coefficient ni quoi que ce soit qui dépasse les mathématiques enseignées à l’école moldu, soit jusqu’à on ait 11 ans. Elle fit un signe de tête désolé à Dot, mais en même temps, ça lui éviterait de travailler, ce qui devait lui plaire, non?

- Mas ne t’en fais pas, c’est moi qui doit être trouillarde, dans une école aussi grande, c'est clair qu'on croise toujours des gens....

Ou des fantômes. Ses premières années, elle avait frôlé la crise cardiaque à quelques reprises à cause des spectres...
Tsé, y’a des gens qui s’aventurent dans la forêt interdite, et y’a elle, qui fait le saut pour si peu. Pourtant, elle aime bien les jeux genre left for dead ou des trucs plus effrayants… Va savoir, les jeux c’est bien souvent loin de la réalité. Et surtout, tu es pas réellement en danger derrière un écran.

Katja le laissa donc faire peu importe ce qu’il était venu faire (sans doute poster une lettre, eh). Une fois finalement à l’extérieur, elle se sentit mieux respirer, et plus à l’aise pour discuter. Elle se rappela qu’il lui avait demandé comment allait son début d’année. Heuuuu…
Niveau relationnel, elle est tellement dans la lune qu’elle a rencontré des gens sympa pour la première fois… en sept ans à poudlard… Ouain, pas de commentaires. Pour le reste… Qu'est-ce que la jeune fille pouvait bien dire sur le reste?

- Mais oui, le début d’année va….

Heum pas si bien que ça? Surtout avec les examens finaux de septième année, elle devrait faire mieux prochainement...

- Ça dépend à quel niveau. Académiquement, il y a une ou deux matières plus difficiles…

Genre POTIONS. Bon, elle sortait une réponse de politicienne pour pas dire tout simplement que c’est dur étudier, bien plus que de rester chez soi en pyjama à jouer aux jeux vidéos, bref.

- Sinon le quidditch s’enligne assez bien pour les poufsouffle cette année! Et toi, comment ça va?

Oui bon, il est pas chez les poufsouffle, mais elle a le droit d’être fière de son équipe. Fidèle à elle-même, elle s'aventurait rarement sur des sujets trop creusés envers elle, lui renvoyant la balle. Après tout, c'est des formalités qu'on a en revoyant les gens : ils parleraient peut-être de jeux ou de leur été.... Ou genre n'importe quoi mais pas de potions?


☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Message from Barak Obama
» Pas de message d'activation
» Message pour le roi
» Nouvelle fenêtre de saisie de message annulée.
» Message de l'administrateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: Les Grandes Tours :: La volière-
Sauter vers: