RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Faut qu'on jase? [Mac&Kat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Faut qu'on jase? [Mac&Kat] Ven 17 Nov - 21:28


Halloween était partit à la vitesse de la lumière, laissant derrière lui une envie que Noël arrive plus vite. Novembre, c’est le mois le plus plate de l’année. Pas grand-chose à faire, début des neiges, début de la noirceur, tout ça. Ça rend vite morose. Si les profs voulaient fiter une sortie à Pré-au-lard, Novembre serait le temps parfait. On peut chercher des idées de cadeaux de Noël et refaire le plein d’énergie avant les examens… Parce que oui, les examens viennent bien souvent avant la période des fêtes. Pas juste les petits travaux quotidiens… Ouf, elle avait bien envie que l'esprit des fêtes embarque, pour ne pas faire une crise d'angoisse avec les examens, tout ça. Est-ce qu'ils devaient passer un examen de transplanage, aussi? Elle n'était tellement pas à jour dans ses informations...

Bref, Kat n’avait que très peu vu Mackenzie durant la fête de l’Halloween, au point où elle ne savait même pas en quoi elle s’était costumée. Peut-être qu’elle était restée avec sa sœur jumelle, peut-être qu’elle s’était trouvé un cavalier, peut-être qu’elle ne s’était pas déguisée ou encore peut-être qu’elle n’y était pas allé du tout. Connaissant Mac, il y avait quand même fort à parier que la jeune femme y était, pourtant. Si elle y étais, elle lui en parlerait peut-être elle-même. (Sérieux, est-ce qu'elle a vu Voldemort VS Walker????)

Sans doute que ça avait fait plaisir à Jack, de ne pas la voir (même si, au final, il a enduré Christophe), mais Kat ne semblait pas voir la serpentard du même œil que le québécois. Sérieusement, dès que tu apprends à la connaître, c'est’une fille vraiment sympathique! L’écouter, c’est le fun, pis Kat n’a pas trop à parler non plus, wich is nice. Elle a L’AIR pas mal superficielle, mais y’a pas mal de choses caché derrière cette façade. Enfin, elle n’allait pas rentrer dans ce débat-là non plus, elle est la personne qui aime bien écouter et comprendre les gens, si les autres n’aiment pas ça, elle va pas leur imposer…

Bref, elle avait décidé de la rejoindre à l’improviste au club de chorale, endroit où elle savait que la serpentard serait sans doute. Katja aimait bien l’écouter chanter. Elle croisa au passage Maryzabel, qui regardait droit devant elle, la tête haute. Heureusement, les rumeurs avaient arrêté à son sujet. Pas qu'elle avait l'air de la fille la plus sympathique au monde, mais elle ne semblait pas non plus être une intimidatrice... Sérieusement, les rumeurs à Poudlard, ça prenait toute sorte de formes…

Mais euh, c’est quand même vrai que Cathlyn s’en sort TOUT LE TEMPS malgré ce qui semble être une trâlée de retenues…
Elle aimerait bien avoir le même lien avec le directeur de Poufsouffle, elle pourrait avoir un portable, chose qu’il lui a refusé…

Elle entra dans la salle habituellement réservée aux membres. Mais jamais on ne lui avait interdit l’accès : la Austerlitz ne faisait qu’écouter, ne dérangeant pas vraiment. Bon, la salle était assez vide, peut-être auraient-elles l’occasion de bavarder et de potiner. Elle vit Mac assez rapidement, lui envoyant gentiment la main (tu peux bien décider ce que tu fais niark niark), allant s'asseoir plus loin en attendant voir si elle voulait parler ou pas tellement.


☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Cooper

Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
avatar

Patronus : Chardonneret Élégant
Statut relationnel : Célibataire, mais mariée au chant
Loisirs : Chante, Danse, crée des rumeurs


MessageSujet: Re: Faut qu'on jase? [Mac&Kat] Mar 21 Nov - 16:00


Cette journée de novembre avait été pénible pour bien des élèves de l'école de magie, tant par le froid inexorable que par la couverture nuageuse formée tant bien que mal sur l'ensemble de l'île anglaise. Pourtant, sous cet amas de mauvais augure et de temps maussade, c'était une Mackenzie heureuse qui s'était levée dans les cachots, qui s'était bien peignée et ajoutée un légère touche de maquillage, car il faillait bien faire croire que ses pommettes était saillantes et ses lèvres, pulpeuses. Elle n'était pas si mal au naturel, mais on ne pouvait jamais se passer d'améliorer nos meilleurs atouts.

Ce sentiment positif, par contre, n'était pas le temps dehors, ni la déprime des personnes. Non, c'était plutôt l'horaire de la journée qui s’annonçait. Premièrement, c'était son cours préféré, Sortilèges, qui l'animait en partie. Mademoiselle Miller était une enseignante qui comprenait vraiment ses élèves, et peu importe le temps de l'extérieur, elle arrangeait sa classe pour faire oublier le temps au dehors. Les lumière compensaient pour les nuages, et les couleurs de l'intérieur chassait le gris des nuages. Finalement, elle aimait beaucoup les sorts que la professeure montraient, alliant beauté et pratique.

Puis, la journée exceptionnelle ne le serait pas autant si elle n'avait pas, plus tard, Divination avec monsieur Canavan. Malgré un maître d'école plutôt gêné et timide, elle faisait des prédictions plus ou moins réussies. Ce n'était pas une science exacte, mais elle se débrouillait pas mal et c'est cette facilité qui lui faisait aimer ce cours. Il fallait faire de bonnes déductions et des liens et elle n'avait aucune difficulté la dedans. C'était presque une période libre, rendu la.

Finalement, après les cours, le club de Chorale, ou elle pourrait pratiquer sa meilleure qualité de tous, son chant. Elle avait un ton que beaucoup de personnes convoitaient et les chantait avec une aisance surprenante. C'était beaucoup moins surprenant quand on savait qu'elle avait chanté toute sa vie, depuis ses 4 ans. La chanteuse aimerait bien des chansons plus solo, mais c'était plutôt impossible dans une chorale. Elle se contenterait donc de chanter seule dans sa chambre ou à des endroits moins fréquentés, comme la volière, ou encore sa chambre. Quand la bande se dispersa, elle alla voir la responsable qu'elle avait déjà vu le matin pour être certaine des notes à chanter au bon moment. Quand elle pratiqua devant le piano, elle vu un visage familier se pointer.

Katja aimait beaucoup se pointer dans la salle, semble-t-il, car elle y allait tout le temps. Elle ne faisait pas partie de la chorale, mais elle entrait sans permission car elle ne dérangeait personne et ça faisait bien l'affaire de la principale intéressée car elle aimait beaucoup plus chanter pour les autres qu'elle même. Même si elle s'exprime bien ainsi, elle le faisait pour que les autres apprécient sa musique. Un peu déboussolée par l'entrée de son amie, elle chanter une note à un autre ton que celui demandé et madame Miller la corrigea gentiment.

Quand son amie lui envoya la main, Mack lui répondit avec un signe d'attendre une minute. Le groupe était déjà un peu dispersée et elle termina avec son enseignante avant d'aller voir son amie Kat. Quand elle arriva près d'elle, la choriste la salua avec une voix mélodieuse en plaisantant :

- Oh, gente dame, êtes-vous venue pour voir les merveilles créées par mes cordes vocales?~

Elle partit à rire ensuite. C'était bien de voir Katja car cela faisait un moment ou elle n'avait pas discutée avec elle, justement. Ça ferait bien aux deux amies de se voir un peu. Il faudrait qu'elles sortent faire les boutiques pour Noël, ça leur donneraient un raison de se voir.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Re: Faut qu'on jase? [Mac&Kat] Sam 25 Nov - 23:02


La Austerlitz alla s’asseoir tranquillement vers les bancs près du mur, mais Mackenzie sembla rater une note. Du moins, elle n’avait pas l’oreille musicale, mais c’est ce qu’elle crut entendre et madame Miller alla la corriger rapidement, donc elle ne devait pas être tant dans le champ que ça. Oups, en espérant que ce n’était pas trop de sa faute. C’était clairement de sa faute. Ça la pratiquera à rester concentrer, il peut arriver n’importe quoi en spectacle. Elle porta son attention ailleurs, pour ne pas la déranger durant sa pratique. Le signe de Mackenzie lui fit hocher doucement la tête avec compréhension. Après tout, elle n’arrivait jamais en se disant que la jumelle allait tout lâcher pour venir la voir : au contraire, elle aimait simplement venir et écouter. Beaucoup de filles et de garçons dans le club avaient du talent! Sauf qu’avec le signe, elle comprit que la serpentard n’avait rien contre le fait de la voir un peu plus tard. En même temps, ça lui permettrait d’écouter les autres membres du club. Le groupe était déjà un peu plus dispersé, mais elle trouverait bien quelque chose à faire en attendant.
En théorie, les deux filles sont en même années et devaient bien avoir quelques cours ensemble, mais les cours n’étaient pas l’endroit pour potiner, surtout avec les examens de fins d’année des septième. Elle ne pouvait pas tellement aller la rejoindre près de son dortoir, on allait encore croire qu’elle y allait pour voir un autre certain Serpentard, on allait aller le chercher (les gens se mêlent jamais de leurs trucs?) et c’est pas sympa pour ce dit serpentard car elle allait être avec Mac, qu’il ne supporte pas tant. Bref, c’était vraiment mieux de se rejoindre ici et attendre qu’elle ait terminé. Mais Kat, fidèle à elle-même, tomba vite dans la lune en s'imaginant les membres du club comme des bardes en recherche de groupe pour partir des aventures. Pauvres bardes....
Apparemment, Mackenzie avait quitté et se dirigea vers elle. La Poufsouffle eut un moment dans la lune, où elle la regardait s'approcher sans réellement la voir. Les gens dans la lune vont comprendre le sentiment de «venir de se réveiller» et de réaliser que la personne est devant nous et que théoriquement on la regarde sans réellement la regarder.

- Oh, gente dame, êtes-vous venue pour voir les merveilles créées par mes cordes vocales?~

Elle avait une voix bien plus jolie que la sienne, on ne se le cache pas, vois qui ne la fit pas sursauter. Au contraire, un sourire s’étira sur ses lèvres. Katja n’était pas jalouse : y’avait, dans la vie, des tas de filles plus jolies et plus féminines, et c’était correct. Son talent c’est sa voix, le sien c’est…. Ses bras au quidditch? Ses réflexes? Bref, elle devait bien avoir quelque chose, ça sert à rien d’envier les autres. Elle eut un petit mouvement de «réveil» en réalisant qu'elle était à ses côtés.

- Oh, mademoiselle, vous êtes si perspicace. Je ne puis me passer de ce doux son à mes oreilles.

Elle eut un rire, observant correctement la Cooper. En tout cas, le chant, c'est pas comme le Quidditch, tu ne termines pas en sueur et en ayant vraiment besoin d'une douche... Elle se leva, se mettant à sa hauteur. Sans doute qu'elle la dépassait un peu, aussi...

- Et puis, quoi de neuf? Ou plutôt que se passe-t-il de rafraichissant dans votre vie, très cher? Votre présence à l'évènement de ce 31 octobre ne fut pas très observable par mes yeux et j'en suis navrée.

Sans doute que Kat allait pouvoir l'informer sur l'accompagnatrice de Christophe, en plus. Pas que Mac tripe particulièrement sur Christophe (en fait, elle semble en général intéressée pas les gars, mais à dix-sept ans, quelle fille ne l'est pas) mais on sait jamais.

- En même temps, je suis aveugle et l'évènement Henry m'a fait perdre le fil de qui y était ahahah.

Si bien sûr elle y était. C'est possible qu'elle ait eu un empêchement. Si c'est le cas, pitié qu'elle ne lui demande pas ce qu'Henry a fait, même après quelques jours ce souvenir est trop hilarant encore pour elle. Bref, chacun son humour.

☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Cooper

Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
avatar

Patronus : Chardonneret Élégant
Statut relationnel : Célibataire, mais mariée au chant
Loisirs : Chante, Danse, crée des rumeurs


MessageSujet: Re: Faut qu'on jase? [Mac&Kat] Lun 27 Nov - 18:08


Mackenzie remarqua après avoir commencé sa phrase que son amie était mentalement dans un autre monde, mais celle-ci revint rapidement dans le monde magique pour lui répondre quelque chose de la même ardeur aristocratique que la chanteuse. Elle rigola, mais sa comparse continua sur la même lancée où elle s’enquérait de son expérience pour la fête d'Halloween. La choriste s'en souvint tristement et se le rappellerait longtemps. En sortant de sa chambre en Marie-Antoinette, un autre sorcier de sa maison arriva en momie dans la salle commune et, sous le couvert d'une vision partielle, marcha sur sa robe et la déchira d'un manière à ce qu'elle ne soit même plus considéré comme un vêtement. Sous les plate excuses de l'aveugle, Mack ferma la porte prestement, ayant peut que l'on voit ses sous-vêtements.

Bien sûr, elle n'avait vu personne ce soir la, complètement outrée, mais aussi gênée de se présenter sans costume. C'était une honte... Une honte moi intense que celle de Henry car même si elle ne connaissait pas le garçon, elle avait entendu la géante bourde qu'il avait fait. C'était pas bien réfléchi, ou trop bien, si la mission du jeune était de créer l'émoi. C'était quand même très similaire aux fêtes des bonbons qu'elle avait passé dans sa résidence moldue, avec des enfants d'âge pré-adolescent se déguisant en meurtrier de films d'horreur. Le masque de hockey avait particulièrement terrifié la jeune Mackenzie alors qu'elle n'avait que 6 ans. Mais revenons à la conversation, car les peurs d'enfance de la fille n'avait aucun rapport la dedans.

- Mon costume de Marie-Antoinette à été ruiné à la sortie de ma chambre, complètement déchiré. J'ai eu honte et j'ai passé ma soirée à étudier et maudire cette momie. Et j'ai entendu pour Henry, c'était pas l'idée la plus brillante qu'il a eu.

Elle venait aussi de réaliser que c'était sûrement la dernière fois que la plus vielle aurait pu fêter Halloween à l'école. Sans oublier qu'elle se sentit âgé à ce moment, elle se rappela que ses souvenir des anciennes fêtes elle passait son temps à manger des friandises et courir. Le costume de cette année avait une touche un peu plus terrifiante cette année car elle agissait comme si elle était un fantôme, plutôt monochrome, alors que les années d'avant, il n'y avait pas une once de malice dans ses vêtements, se déguisant en fée ou en princesse pour l'occasion des sucreries.

- Si tu as vu Henri, tu devais être à la fête, non ? Tu y étais en quoi ?

Mack voulais le savoir par pure curiosité, imaginer ce que la fête aurait donné si un seul garçon n'avait pas foutu son plan à la poubelle. Peut-être auraient ils été pareil, ou un ensemble. Beaucoup de personne y allaient en groupe avec une thématique, mais depuis qu'elle n'avait pas à suivre Beverly, elle tentait de faire ses choses elle-même. Pas qu'elle n'aimait pas fêter l'Halloween avec sa sœur jumelle, mais que c'était bine de faire quelque chose de différent de temps en temps.

☆☆☆



    ThèmeHibou
    La vie, ce n’est pas d’attendre que le soleil se lève, c’est d’apprendre à chanter sous les étoiles.

    Ne cherche pas le bonheur, crée-le!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja Austerlitz

Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
Membre de l'équipe de Quidditch Poufsouffle
avatar

Patronus : Un kangourou
Loisirs : Séries + jeux vidéo = Life


MessageSujet: Re: Faut qu'on jase? [Mac&Kat] Jeu 7 Déc - 22:40


Mackenzie parla de sa soirée horrible et les yeux de la mi-allemande s’écarquillèrent un peu. Quelle soirée de merde! En lisant entre les lignes, elle devina qu’une «momie» (un déguisement d’un élève, sans doute, mais impossible de savoir qui, surtout qu’elle ne se rappelait pas vraiment de momie… Bon, lunatique comme elle était) avait déchiré son costume… accidentellement? Merde, c’est vraiment chiant, surtout un costume de Marie-Antoinette, c’est pas donné et ça doit pas être facile à réaliser. Bah, ils mangeront de la brioche…. (Ça sert à quelque chose, les cours d’histoire du primaire en France).

En plus, ils ne connaissent pas de sorts pour réparer les vêtements… Décidemment, Poudlard préparait les élèves à se protéger des mages noirs mais pas à vivre une vie « normale ».

C’est surtout le après, étudier une soirée d’Halloween…. Bon, parait qu’elle n’est pas la seule, plusieurs personnes l’ont fait. C’est vraiment domage, elle aurait fait une belle Marie-Antoinette, elle était si jolie… (pourquoi y’a toujours des filles méga jolies et d’autres qui ont les cheveux du yable, un nez pas joli et la pire poitrine invisible du monde? Enfin, jdis ça comme ça…) Et elle sentait bon aussi. Quoi que, dans ces époques-là, Marie-Antoinette devait se parfumer méga beaucoup pour cacher sa mauvaise odeur et son manque d’hygiène… Trop de détails?

- C’est vraiment horrible pour ton costume…

Après, elle impliqua que ce n’était pas la meilleure idée qu’Henry ait eu. Katja était en septième année et elle avait déjà bien entendu parler de ce petit de première qui commençait sa réputation en beauté… En même temps, qui n’a rien fait de con à onze ans?

- Si tu as vu Henri, tu devais être à la fête, non ? Tu y étais en quoi?

Bon, comment lui expliquer… Bah, on va y aller avec la franchise…

- Oui, j’y étais, en « princesse » Zelda c’est un personnage de jeu vidéo que plusieurs moldus connaissent… Quelques personnes m’ont reconnu, dont la sœur de Christophe.

Un punch de parti, on oublie donc les questions sur des trucs geeks méconnus du monde des sorciers. Elle allait éviter de trop raconter sa soirée, surtout qu’elle est partie vite « pour éviter Jack » ou plutôt pour éviter son costume. De toute manière, Mac en partirait une fausse rumeur (ou pas, elles étaient amies, non?) ou ne comprendrait pas. Pas qu’elle est conne, mais Kat ne comprend pas elle-même, alors…

- Tu avais du entendre parler qu’il était accompagné? Écoute pas les mauvaises langues, c'était sa soeur... Vraiment cute de sa part de lui avoir montré l'école!

Potins potins, meilleure façon de changer de sujet. Clairement que Christophe était son genre de garçon, non?


☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Faut qu'on jase? [Mac&Kat]

Revenir en haut Aller en bas

Faut qu'on jase? [Mac&Kat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: l'ēcole de ѕorcellerιe, poυdlαrd :: Cinquième Étage-