RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Notre hébergeur d'image est en maintenance. Désolé si certaines images sont indisponibles X Le forum est présentement en rénovation. Nous sommes désolé si certaines pages vous semblent étrange X Le forum reste ouvert durant les rénovations

Un aller-retour malaisant [PV Mme. Johnson & Sally Hopper] TERMINÉ

 :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: Premier Étage :: L'infirmerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Ven 24 Nov - 22:09


Après l’épisode chez les Gryffondors, Vlathéo avait promit à son directeur de maison qu’il allait aller à l’infirmerie pour trouver une solution, si ce n’est que temporaire, pour son malaise. C’était le début de l’après-midi, et il faisait très beau. Vlathéo, encore en pyjama, venait de sortir de sa chambre, mais en voyant le soleil briller, il alla chercher sa cape de sorcier. La tentation de prendre sa couverture et de se promener comme une larve dans tout Poudlard était là, mais il allait surement croiser d’autres élèves, alors c’était une mauvaise idée. C’est donc en pyjama, avec la cape de Gryffondor et le capuchon sur sa tête qu’il se dirigea au premier étage pour aller voir Mme. Johnson. Vlad était blême et ça lui prenait toutes ses forces pour descendre les escaliers. Heureusement, il passait souvent inaperçu, alors quand il croisa ce groupe de troisième année, ils ne firent pas attention à lui.

Plus il avançait, plus il se sentait observé. Il se surprit même quelques fois à se retourner pour voir si quelqu’un le suivait, mais il n’y avait personne. Surement son état de santé le rendait quelque peu paranoïaque. Le jeune Gryffondor avait pris tous ces médicaments comme d’habitude, mais la persistance du beau temps ne l’avait vraiment pas aidé. Ces cours à l’extérieurs non plus d’ailleurs. Il ne devait pas se plaindre, mais s’il y avait une autre belle semaine comme celle-là, Théo ne savait pas s’il allait être assez en forme pour bien étudier.

Arrivé à la porte de l’infirmerie, Vlathéo cogna. Il était habitué de venir ici depuis l’an dernier. Heureusement, Mme. Johnson avait donné ses médicaments à M. Walker pour qu’il puisse les prendre depuis la salle commune. Ça évitait donc au deuxième année de se promener d’un côté et de l’autre de l’école pour une dose seulement. Mais au début, c’était ici qu’il venait les prendre. L’infirmière était très gentille et douce avec le jeune adolescent, ce qui l’apaisait, puisqu’il était de nature nerveuse. Quand elle ouvrit, Vlathéo la salua.

―       Bonjour Mme. Johnson. M. Walker voulait que je vienne vous voir…

C’est sûr qu’avec son air malade, le professeur de Défense contre les Forces du mal avait eut raison.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Corrine Johnson
Concierge & Infirmière
avatar
Statut relationnel : Tristement célibataire
Patronus : Capybara
Loisirs : Lire et nettoyer
Concierge & Infirmière
Sam 25 Nov - 12:05

Cette journée-là, Coco avait passé la matinée à s’occuper de quelques élèves qui avaient cru de tester des farces et attrapes qui rendaient malade, mais en égarant l’antidote qui était normalement prodiguée. Les élèves devenaient de plus en plus insouciants face à leur santé et leur besoin de suivre les cours.

- Je vous jure, les élèves d’aujourd’hui… Au moins eux, ils n’ont pas de menace qui pèse sur leur tête comme à mon époque… Ish, mon époque? Vraiment Coco? T’es pas si vieille que ça quand même. Bon ok, en plus là tu te parles toute seule en remplissant la paperasse. Allez ma vieille, mets-y un peu du tien et ça sera terminé en moins de deux! En plus c’est moi qui me traite de vieille, wow. Une chance que mes anciens profs ne m’entendent pas, j’aurais droit à un sermon de leur part… ou même la chef infirmière à Sainte-Mangouste, elle doit avoir quoi, 500 ans minimum? Aller, dernière élève, Rachel… bla bla bla, reste plus qu’à envoyer des notes aux professeurs pour qu’ils gèrent eux même les conséquences appropriés.

Ça faisait du bien d’avoir terminé la paperasse aussi vite. Maintenant que c’était fini et que les élèves étaient sortis de l’infirmerie en bonne santé, Coco s’étira et profita un peu du soleil qui entrait par la fenêtre. Elle avait de la chance que l’infirmerie soit ainsi entourée de fenêtre pour faire passer la lumière, surtout qu’il faisait beau aujourd’hui. Ainsi, après avoir profité d’un bon repas dans l’infirmerie, elle allait se préparer à sortir et laisser une autre infirmière prendre un charge l’infirmerie le temps qu’elle inspecte quelques pièces du château, lorsqu’elle entendit cognée à la porte. Quel bon timing, elle qui s’apprêtait à sortir. En ouvrant la porte, elle vit le jeune Vlathéo, emmitouflé sous sa cape de Gryffondor.

- Coucou Vlathéo, comment te sens-tu aujourd’hui?

Coco aimait beaucoup voir apparaître le jeune Vlathéo, bien qu’elle aimerait que chaque rencontre ne se fasse pas à l’infirmerie. Mais pourtant, il était venu il n’y a pas si longtemps pour sa dose… C’est en regardant bien que sa capuche était sur sa tête qu’elle comprit.

- Oui, M. Walker a bien fait de t’envoyer ici, je crois avoir une solution pour toi.

Coco lui sourit tendrement, un peu comme une maman qui s’occupait de son petit. Pour elle, Vlathéo était comme un de ses protégés et elle voulait être présente pour lui pour l’aider. Certaines personnes pourraient penser qu’elle est folle, mais sachant les informations confidentielles sur lui et ayant appris à ouvrir son cœur au monde au fil des ans, Coco ne pouvait qu’écouter son cœur. Le jour où elle a appris qu’un jeune vampire ferait ses cours à Poudlard, bien sûr, elle avait ses limites au début, mais en tant qu’infirmière, elle ne pouvait refuser de l’aider. Ce n’est qu’après l’avoir vu pour la première qu’elle comprit que c’était un petit ange. Et bien sûr, en ce moment, il n’était aucunement question de laisser une autre infirmière s’occuper de lui en ce moment. Ses devoirs de concierges allaient attendre. De toute façon, elle était efficace, alors au pire, elle travaillerait un peu plus fort demain.

- Suis-moi, on va aménager un espace approprié!

Elle l’aida à se rendre à un lit, ferma quelques rideaux, lui apporta un verre d’eau et un peu de chocolat avant de s’asseoir sur le lit à côté de lui.

- Voilà, ça devrait aller un peu mieux. Et maintenant, je t’écoute, si tu veux me raconter ce qui s’est passé.

Elle remarqua aussi qu’il était en pyjama. Il n’était donc pas sorti du lit et avait probablement manqué des cours. Seule chose qu’elle ne savait pas, c’est que sa durait depuis 2 jours. Ça et la dure épreuve que le jeune vampire avait subie dans son dortoir. Mais ça, elle ne le saurait que si Vlathéo lui en parle, ce qu’elle ne le forcerait pas à faire. Elle l’écouta parler un peu en mettant sa main sur son front, histoire de voir son état de santé. Hmm. Légèrement chaud, probablement besoin de repos, mais avec les bons soins, il sera sur pieds bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Dim 26 Nov - 2:16


Rapidement, Mme. Johnson l’avait déjà amené dans un lit (toujours le même, Vlad aimait bien ça. Il était comme un chat, il n’aimait pas trop être changé d’environnement) et les rayons de soleil qui pouvait atteindre le jeune adolescent disparurent rapidement. Décidément, l’infirmière travaillait de plus en plus vite pour que Vlad se sente mieux. Il enleva son capuchon quand la voie était libre.

―       Heu… en fait. Je crois que je vais bien… Je veux dire… J’ai pris c que je devais prendre. Mais c’est qu’en fait, il fait un très gros soleil depuis presqu’une semaine et heu… j’ai comme eu plusieurs cours obligatoires à l’extérieur. Je croyais que j’allais être correct, mais j’ai commencé à avoir des vertiges et un gros manque d’énergie…

Vlathéo se mordit la lèvre inférieure. Est-ce qu’il fallait parler de la scène chez les Gryffondor?

―       Et… et bon, j’ai manqué quelques cours… je n’arrivais plus à me lever du lit… mon corps était très lourd…

Non valait mieux pas. Ce n’était pas une information médicale pertinente.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Corrine Johnson
Concierge & Infirmière
avatar
Statut relationnel : Tristement célibataire
Patronus : Capybara
Loisirs : Lire et nettoyer
Concierge & Infirmière
Mar 28 Nov - 22:06


Coco écouta attentivement ce que le jeune vampire lui disait et elle pouvait parfaitement s’imaginer ce qui avait dû se passer. Dû au fait que Vlathéo avait manquer des cours, Monsieur Walker était probablement aller vérifier l’état du Gryffondor. Après avoir confirmé son état, il a dû lui suggérer de venir jusqu’ici et peut-être même l’aider jusqu’à la porte de l’infirmerie. Oui, c’était sans doute la plus plausible des explications.

- Tu n’as pas à t’en faire, Vlathéo. Je sais que ce n’est pas facile comme situation et je ne peux malheureusement pas dire que je comprends ce que tu vis. Mais tu es le bienvenu ici à tout moment lorsque tu ne vas pas bien. Je vais m’occuper d’envoyer un hibou à Monsieur Walker pour qu’il ait la confirmation que tu es arrivé ici et que tu es en train de te reposer.

Une chance que Corrine n’est pas la même personne qu’elle était lorsqu’elle allait à Poudlard, parce que jamais elle aurait été autant attentionné avec ce jeune vampire. La Coco du passé ne s’intéressait qu’à ses notes et pas à sa vie sociale. Ce n’était qu’à sa dernière année qu’elle a connu le vrai sens de ‘’Vivre’’. Quand tu termines ta scolarité avec une vieille folle du gouvernement comme professeure de Défense puis comme Directrice, tu finis par te dire que si tu changes pas un peu, tu vas ressembler à ça plus tard. Le traumatisme de cette vision du futur lui fit ouvrir les yeux sur le monde. Elle aurait peut-être refusé de respirer le même air que ce jeune garçon. Bon, peut-être pas aussi intense, mais disons qu’elle est beaucoup plus heureuse de son présent, surtout lorsqu’elle à la chance de s’occuper d’élèves comme Vlathéo.

- On va espérer que le temps devienne un peu plus maussade pour que tu puisses reprendre toute ta force le plus tôt possible! En attendant, je te recommande de te reposer. Et si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas, d’accord?

Elle lui sourit tendrement avant de se lever pour aller se chercher su papier, afin d’envoyer un mot à Monsieur Walker pour le remercier de s’être rendu compte de l’état de Vlathéo.

Revenir en haut Aller en bas
Madelyn Miller
Professeur de Sortilège & Directrice de Serdaigle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Dauphin
Loisirs : Inventer, créer et écouter
Professeur de Sortilège & Directrice de Serdaigle
Mar 28 Nov - 23:09


Après l’incident «une élève de première me fonce dedans, le nez en sang», Madelyn décida d’amener Sally à l’infirmerie. Elle lui tenait bien la main, la guidant vers le premier étage en expliquant clairement les indications, des trucs si on pouvait dire ça comme ça, pour se retrouver. L’infirmerie étant une place importante à connaitre. Elle lui demanda aussi comment elle s’était faite ça, et fût bien heureuse de savoir que ce n’était pas le résultat d’une bagarre. Arrivé à l’infirmerie, elle ouvrit la porte tranquillement en cognant.

―       Corrine? Es-tu là? J’ai une élève pour toi…

Elle remarqua brièvement Vlathéo et le salua de la main. Elle attendit avec la jeune Poufsouffle que l’infirmière vienne les rejoindre pour la remercier et saluer Sally une dernière fois.

―       Je ne peux pas rester, mais tu es entre de bonnes mains avec Mme. Johnson, dit-elle en souriant chaleureusement. Écoute bien ce qu’elle va te dire. Bye Coco, je te la laisse!

Et enfin, la professeure de Sortilège quitta l’infirmerie pour aller à la bibliothèque, elle devait vraiment aller chercher cet ouvrage.


☆☆☆



#339999 ・・・ JournalVolière
Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Dim 10 Déc - 1:24

Sally Hopper, le nez saignant, se laissa guider par la professeure de sortilèges jusqu'à l'infirmerie en écoutant les indications... Tout en surveillant son nez qui coulait étrangement trop. Lorsqu'elle lui demanda comment c'était arrivé, Sally blâma le poteau qui était dans son chemin. Une fois arrivé à l'infirmerie Madelyn la confia à Mme Johnson. Sally se tourna vers l'infirmière de l'école.

- Je pense que j'ai un problème... Je crois pas que ce soit cassé. Je pense...


Elle remarqua à côté d'elle dans le coin. Il y avait un jeune Gryffondor. Il semblait bien pâlot. Il ne devait pas se sentir très bien. Il avait l'air vraiment malade en fait... Pourquoi pas lui poser la question directement! Ce sera plus facile que d'essayer de deviner. Elle n'avait pas vraiment remarqué qu'elle était en train de la fixer intensivement.

- Et toi, pourquoi tu es là?

Elle l'avait dit tout en souriant et en pinçant son nez de l'abondance hémoglobine. Rien d'anormal quoi. Du Sally à l'état pur. Ouaip... Le malaise...

☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Dim 10 Déc - 14:08


L’attention de l’infirmière à son égard était très appréciée. Vlathéo commençait à sentir son stress disparaitre peu à peu, jusqu’à ce qu’il vit la porte de l’infirmerie s’ouvrir. Mme. Miller entra, amenant une élève avec elle. Ils n’allaient pas être tranquille en fait. Vlad salua la professeure mais garda son attention sur l’élève. Une Poufsouffle qu’il n’avait jamais vu. Ce qui le troubla plus, c’est la quantité de sang qui sortait de son nez. Il détourna le regard prestement. Le sang ne le mettait pas à l’aise pour plusieurs raisons. Mme. Johnson allait être occupée à s’occuper d’elle, donc Théo allait devoir attendre, ce qui était normal puisque c’était une urgence. Seulement, le Gryffondor aurait cru être tranquille. Il fit d’ailleurs légèrement le saut quand elle s’adressa à lui. Il se retourna rapidement, rouge de gêne et échangea des regards avec l’infirmière, en quête d’excuses.

―       Je… heu… je suis… heu… j’ai fait une chute de pression à cause de… heu… mon anémie! C’est ça!

Ouais, ce n’était pas très faux, mais c’était surtout très mal formulé. En espérant que Mme. Johnson puisse trouver mieux.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Corrine Johnson
Concierge & Infirmière
avatar
Statut relationnel : Tristement célibataire
Patronus : Capybara
Loisirs : Lire et nettoyer
Concierge & Infirmière
Lun 11 Déc - 12:09


Pendant que je m’occupais du jeune Vlathéo, quelqu’un se mit à cogner à la porte de l’infirmerie. Je me demande qui ça peut bien être… J’espérais intérieurement que ce ne soit qu’un professeur et pas un élève. Avec Vlathéo présent et dans un aménagement spécial, ça pourrait provoquer des questionnements. Je suis donc allé voir qui ça pouvait bien être et fut quand même bien rassuré de voir Mady. La petite Sally était à ses côtés avec le nez en sang. Oh misère. Du sang partout! Bon, d’accord, j’exagère un peu, il n’y en a pas partout, mais c’est quand même gros pour une aussi jeune enfant.

- Merci de me l’avoir apporté, Mady. Ne t’en fais pas, je vais bien m’occuper d’elle.

Je fis entrer la jeune Sally dans l’infirmerie et l’écouta parler. Moi non plus je ne pensais que c’était cassé, ça lui ferait beaucoup plus mal que ça, mais il y avait effectivement quelque chose qui devait être fait au plus vite. C’est quand elle se mit à parler à Vlathéo que je me suis mise à paniquée un peu intérieurement. Vlathéo me regardait… il fallait trouver une excuse au plus vite, mais le jeune Gryffondor avait trouvé de quoi de bien, juste un peu mal formulée. Tout en restant calme, j’ai informé la jeune Pousouffle du fait suivant :

- Euh, oui, c’est bien ça. Vlathéo ici présent souffre d’anémie depuis qu’il est tout jeune. Ça lui cause parfois des excès de fatigue, des chutes de pressions et c’est aussi ce qui le rend si pâle en ce moment. Ce n’est rien de grave, mais il a principalement besoin de repos et de soin. C’est pourquoi je l’aide à se remettre sur pied.

Ce n’était techniquement pas un mensonge. Il ne fallait juste pas mentionner le secret qui ne devait pas être dévoilé. Maintenant, est-ce que l’instant panique était terminé? Car il était temps de s’occuper de la pauvre enfant, mais surtout de l’éloigner du lit de Vlathéo, surtout avec tout ce sang.

- Sally, tu vas pouvoir prendre ce lit ici, juste en face de Vlathéo.

Je l’ai aidée à s’asseoir comme il faut avant de lui pencher la tête vers l’avant pour ne pas que le sang se rende dans sa gorge.

- Très bien, je vais aller te chercher une compresse d’eau froide, nous allons régler ça, ce petit problème là.

Je l’ai laissée seule devant Vlathéo quelques instant, le temps d’aller chercher une compresse d’eau froide, du chocolat et quelques mouchoirs. J’avais bien hâte d’avoir sa version des faits par contre. Est-ce que c’est un autre élève qui lui a fait ça? Pourtant, elle ne semblait pas avoir de marques de coups au visage. Avait-elle foncé dans quelque chose? Ça restait à voir.

Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Lun 11 Déc - 16:35

Vlathéo. Pas commun comme nom. Meh. Elle écouta les excuses bégayantes des deux personnes présentes dans la pièce et se dit que c'était très plausible. Après tout, elle ne connaissait absolument rien aux termes médicaux. Sally se laissa guider vers le lit par Mme Johnson juste en face du petit gryffondor. En fait, elle se laissa manipuler comme un pantin. La tête maintenant par en avant et Madame Johnson maintenant disparue pour aller chercher des compresses froides, il ne restait qu'elle, Vlathéo et un silence plus que malaisant. Boooon.... Il fallait dire quelque chose... Au minimum. N'importe quoi. Allez! Vas-y.

- Aloooors.... Comme ça, tu dois venir souvent ici?..





Wow... Bravo Sally. MEILLEURE QUESTION EVER. On était allé chercher dans le répertoires de phrase super clichées que l'on entends surtout dans les bars.... Mais là, on était à l'infirmerie. Genre l'endroit où tu ne poses pas ce type de questions? Sally, contentes-toi d'évacuer le sang de ton nez, tu veux bien? Au moins, ça allait probablement briser la glace.... Drôle de rencontre, en fait.

☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Mer 13 Déc - 1:12


Nooooooon, Mme Johnson, ne m’abandonnez paaaaaaas.
Trop tard, elle était partie de la pièce. Maintenant, il y avait la Poufsouffle, sur le lit face à lui ainsi que le peu de rayons de soleil qui passait à travers les rideaux. Vlad ferma les yeux, profitant de ce moment de silence. Il ne se sentait pas bien, pour plusieurs raisons. Ça faisait deux jours qu’il ne se sentait pas bien. Mais là, il allait être entre de bonnes mains. C’était déjà un miracle qu’il ai réussi à se rendre à l’infirmerie sans s’évanouir. Brisant le silence, la petite Poufsouffle (Sally, je crois?), lui posa une question. Vlathéo ouvrit les yeux prestement.


C̵̠̿̄̃͜e̷̦̝̖̬̳͓͈̔̄ţ̸̘̙͇̤͔̱̩͖̩̈̄̑̑͋̈͒t̶̛̛̠̩͖̭͍̤́̆̍̀̒̓̽͐̅̎͜͝e̸̩̞̰̫͍̤̍̽͛͜ ̵͚̗̥̩͔͎̪̻̾q̴̧̼̙̞͎̼͚̗̩̿̀̑́̉̈́͒̑̈́͒̎̽̾̚͜͜ͅư̵̛̯͔̠̯͇̻̫̲̞̈́̈́̆̍͂̆̽͐͑̕͠ͅĕ̸̤͓͎̗̥̞̉̔̾̀̾͆̽͒̕ś̸̢̨̡̢̛̹̗̹̲̌̇̅̑̽̚͝͝͝t̴̡̗̬̺̪̮̥̥͚͓̼̎̈̍͑̈́̐̆͑̍̉̄ͅi̵̛̠̗̰̩̐͗̄̍̅̊̾͗͗͜͜͝o̵̧̨͈̬̥͓͔͇̙̤̓͗̄̈̂̎͊̿͒̃̔̒͂̑̚n̵̨̪̭̘͈͓͔̽̏̏͂̔.̵̧̡̖͚͚̖͖̭͕̞͓̓̂̇̾̋͋̽̅̄̕͠.̷̥̱̀̈͌̔̈́̐̎̒́̔.̴̪͒ ̷̞̪͚̜͙͙̮̫̱͕̥̈̉̐͝ͅl̴͈̺͉͙̣̩̦̬͉̠̗̈͛̈́̐̅́̒͊͒́̋͊͠e̶̛̳̼͍̅̑͑̀̈́̉́̄̕ ̷̡̛̛̼̹̜̹̯̘͔͚̫̘̩͌̽̓͗̋̈́͘͝s̸̹̖̣͕̫̝̍̈́a̸̳̎͒͛̑̾̈́͝v̸̳̦̫̼̳̝̘̠̺̩̦̩́̎̏ä̵̧͈͇́̈́̂̎̆̊̉̑̿̃̎̈͂̈́̄ĩ̵̛̖͍̜͍̉͌̈́̍̚t̷̛͔͎̥̹͊̃̈̒͗͋̅͑͗͌̑̍̾͘͜-̷̠͕̄̐͑͋̅̓e̴̢̛͇͋͛͌̂̄́͐͑̽͗͌̋̕l̴͕̪̲̙͎͓͔̝̉̌̉͑͌̌͗͛̌̀̎̚͠͝l̴̢̨̛͙͉͎̻͕̜̺̖͙̘͇̥̀͗̄͒͂́͝e̴͈̬̺͖̥̦͈̋͒͋̈́́͝?̸̛̣̗̙̓̋͆̀͐̋́̃̎̒̈́͜͝


Vlathéo tourna la tête très lentement vers elle. Non, elle ne pouvait pas le savoir. Elle devait parler de l’anémie ou des chutes de pressions, pas de… bref… Ça devait être une question qu’elle posait comme ça, pas pour le faire avouer. N’est-ce pas? N’EST-CE PAS?! Ok, Vlathéo, tu te calmes.

―       Je… je viens régulièrement ici… oui… Ça dépend de… de ma pression en fait. Mme. Johnson s’occupe bien de moi…

Ok, mais fallait pas rester là-dessus.

―       Et toi? Tu saignes souvent du nez comme ça?

Wow. Le retour de question winner toi… Mais Vlathéo avait paniqué, pas moyen de dire quelque chose d’intelligent dans ces cas-là.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Jeu 14 Déc - 22:14

Le jeune garçon semblait nerveux, mais donna une réponse potable. Était-il nerveux, car il était en présence d'une fille? Sally ne comprenait toujours pas ce principe. Si tu trouve une fille jolie, tu vas le lui dire, non? Ça se dit bien, regardez : « Je te trouve très jolie ». Voilà. Bon peut-être était-il nerveux, car il était mal à l'aise avec les gens en général. Sally ne l'avait jamais vu donc il se pourrait que la deuxième option soit le cas. Sa deuxième question était étrange, mais rigolote. La poufsouffle lâcha un petit ricanement discret.

- Seulement quand les poteaux veulent faire un câlin à mon nez!, dit-elle avec un grand sourire.

Sally voulait seulement détendre l'atmosphère un peu, après tout, il avait l'air sympathique. Le fait qu'elle ne l'aille jamais vu piquait aussi sa curiosité. Par contre, il fallait mettre une bûche dans le feu pour ne pas éteindre la discussion. Pense Sally, pense!

- T'es en quelle année? Je ne t'ai jamais vu dans les couloirs.

Un bon départ. De toute manière, il fallait meubler la partie « l'infirmière n'est pas là ».

☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Ven 15 Déc - 0:55


La réponse de Sally à sa question stupide fût amusante. Vlathéo sourit. Elle avait l’air gentille. Ça se voyait qu’elle cherchait à enlever le malaise qu’il y avait. Étrangement, son humour aida Vlad à se détendre un peu. Bien sûr, il n’était pas capable de regarder les gens dans les yeux, ni de sourire à pleine dents, mais ses épaules s’affaissaient un peu et sa tension s’enlevait doucement. Il ne la connaissait pas assez pour être complètement à l’aise, mais elle n’avait pas un comportement envahissant (du moins, pas pour le moment), alors Théo était capable de mieux se sentir.

―       Je ne me promène pas vraiment dans les gros couloirs bondés. Je n’aime pas trop les foules alors je prends des détours un peu plus rares. Je suis en deuxième année seulement. Je ne t’ai pas vu non plus, mais je crois que c’est parce que c’est ta première année ici non?

Oh mon dieu, Vlathéo, tu es capable de faire de plus grandes phrases. Tu devais te sentir vachement mieux en effet.

―       T’aimes Poudlard à date? C’est très grand, mais c’est vraiment une belle place…

Une petite conversation à la fois, le malaise s’enlevait.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Ven 15 Déc - 23:32

Tiens, elle avait réussie à arracher un sourire à Vlathéo. Dix points pour Sally. C'était un deuxième année qui évitait les couloirs bondés, normal qu'elle ne l'ait jamais aperçut! Lorsqu'il lui demanda si c'était sa première année, la poufsouffle hocha de la tête qui était toujours penchée par l'avant. Mais bon... Elle faisait ce qu'elle pouvait dans cette position peu agréable. Poudlard maintenant? Mis à part la belle vue et la belle cours, Sally s'était majoritairement perdue. Mais elle aimait Poudlard. C'était comme un deuxième chez soi maintenant. Elle avait été accueillie par Cathlyn et elle avait rencontré Gwen. Elle pourrait ajouter Vlathéo à sa liste. Elle pourrait aussi ajouter le jeune Gryffondor qui la regarde étrangement dans ses cours, mais ça sera pour plus tard. Oh. Elle devait répondre.

- Pour l'instant, c'est comme un chez moi, mais une carte ne serait pas de refus. C'est très beau et j'adore la cours. Je suis certain que la vue de ton dortoir est géniale. Ça ressemble à quoi comme vue?


Elle faisait évidemment référence à la couleur de sa cape rouge. Les Gryffondors étaient perchés dans les tours et la vue devait surplomber les environs. Si Sally pouvait s'imaginer la vue alors qu'il le la lui décrirait, ça serait déjà une bonne compensation.

☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Sam 16 Déc - 3:18


Vlathéo hocha de la tête pour la carte. Le château était énorme. Déjà qu’il se perdait dans le manoir de son père, l’école était peut-être 10 fois plus grande. La question de Sally le fit réfléchir un peu. Il ne regardait pas souvent à l’extérieur, surtout quand il faisait beau. Mais c’était vrai que le soir ou les jours nuageux, il se surprenait à contempler l’extérieur du point de vue de la salle commune des Gryffondors. Maintenant, comment exprimer tout ça en mots…

―       Et bien, je sais pas trop comment dire ça. C’est sûr que c’est beau. Les fenêtres sont surtout orientées vers la forêt interdite et la cabane de M. A’sharia, du moins, celle de mon dortoir. J’aime beaucoup regarder les étoiles le soir. Le couché du soleil est très appréciable aussi. Si tu es curieuse, tu pourrais seulement aller au septième étage et regarder par une des fenêtres, c’est plutôt semblable je crois. Il marqua une pause. Je pense que ce sont les Serdaigles qui ont la meilleure vue. Je sais qu’ils sont environs à la même hauteur que nous, mais leur tour à une vue différente de la nôtre.

Vlathéo cru entendre l’infirmière qui revenait.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Corrine Johnson
Concierge & Infirmière
avatar
Statut relationnel : Tristement célibataire
Patronus : Capybara
Loisirs : Lire et nettoyer
Concierge & Infirmière
Mar 9 Jan - 14:39


Compresse d’eau froide dans une main, le chocolat et les mouchoirs dans une autre, je me suis dirigé vers les lits où se trouvaient Vlathéo et Sally. Ça avait pris un petit peu plus de temps que prévu, car je ne trouvais plus les chocolats dans l’armoire. C’est après 10 secondes de réflexion, mais aussi 3 secondes d’observations, que j’ai trouvé la barre sur mon bureau. J’avais oublié que je l’avais prise pour donner un morceau à Vlathéo.

- Me voici! Je vois que vous avez profité de mon absence pour discuter? C’est une bonne chose, c’est important de se faire des amis à Poudlard.

Si je n’avais pas été aussi coincé pendant mes propres années d’études, j’en aurais eu un peu plus aujourd’hui… Bref. J’ai déposé le morceau de chocolat sur la petite table près du lit de Sally.

- Bon, voyons voir ça ce petit nez-là. Pendant que je t’examine, tu peux me raconter ce qui s’est passé s’il te plait?

J’écoutai attentivement ce que la jeune Poufsouffle me raconta son histoire avec le poteau, ce qui confirma ma penser. Après avoir passé doucement la compresse humide sur le nez de Sally pour enlever un peu d’excédent, je lui demandai de se moucher tout doucement avec l’un des mouchoirs. Si le sang continuait de sortir de son nez, je n’aurais pas d’autre choix. Un petit sortilège de rien du tout et pouf, ce serait terminer. Mais comme ce n’était pas un mal magique, je préférais avoir recours aux soins modus en premier. Si les choses ne s’arrangeaient pas, je n’aurais guère le choix.

- Alors, comment te sens-tu?

Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Jeu 1 Fév - 20:22

Alors que son nouvel ami Gryffondor décrivait la vue de leur dortoir sur la forêt et la cabane de Monsieur Africa, Mme Johnson réapparût parmi eux. Lorsqu'elle demanda si lui et Sally avaient fait un peu connaissance, la jeune poufsouffle hocha vivement de la tête... Malgré sa tête baissée. Toutefois, son radar à sucrerie ne manqua pas le petit morceau de chocolat se déposer sur la table.

Alors que madame Johnson inspectait son nez, le morceau de chocolat disparût très rapidement dans la bouche de Sally. Adieu Chocolat. Et maintenant, la question à 1000 gallions : Comment était-ce arrivé ?

- He he he... he... he he..... Et bien, vous voyez.... Je discutais avec ma nouvelle amie, Gwen, et euh... on s'est séparées pour aller en classe et puis sans crier gare, un poteau est arriver devant moi ! BANG ! S'exclama-t-elle en tapant fortement ses deux mains afin d'appuyer son propos. (Ou peut-être seulement pour donner plus d'éclat à son histoire...) Bref, je me suis cognée le nez droit sur le poteau. Ça a commencé à saigner, mais je n'ai pas trouvé l'infirmerie. Et puis, je suis rentré dans Mme Miller et... J'ai fini ici.

Toute cette histoire dite avec un sourire et un petit balancement de pieds du haut de son lit. Sally, malgré ses bas de tristesse, avait souvent des hauts et de la bonne humeur à revendre. Pour la suite, elle se mouchant sous le commandement du Colonel Coco et ne vit rien d'anormal dans le mouchoir.

- Rien à signaler ! Tout va bien !

Elle sautilla en bas de son lit en regarda Mme Johnson pour une demande qu'elle devait avoir entendue souvent.

- Oh, maintenant que j'y pense, est-ce que je pourrais avoir un billet pour que je puisse le remettre à Mme Bryne, svp ?

☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Ven 9 Fév - 1:00


De son lit, Vlathéo regarda la scène et écouta l’histoire de Sally. Il ramena ses genoux à son corps et tournant doucement la tête vers la fenêtre. Il ne voyait pas vraiment l’extérieur puisque les rideaux étaient à moitié tirés, mais il pouvait voir quelques rayons de soleil. Le nom « Gwen » le ramena à la réalité. Sally et Gwenaël se connaissaient? Et étaient amis en plus? Peut-être c’était une autre Gwen, mais il n’y en avait pas quarante milles. Le monde était petit. Vlad attendit qu’elle se lève et qu’il eut un petit silence avant de s’adresser à nouveau à la Poufsouffle.

―       Gwen, c’est Gwenaël, Serdaigle? Elle aime lire et a les cheveux bruns?

Bon, c’était une description médiocre, mais c’était pas mal ça. Il ne lui avait parlé qu’une fois, mais elle lui avait passé un livre. Il devait le lui remettre et si Sally pouvait lui faire le message, c’était déjà bien.


☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Corrine Johnson
Concierge & Infirmière
avatar
Statut relationnel : Tristement célibataire
Patronus : Capybara
Loisirs : Lire et nettoyer
Concierge & Infirmière
Mar 17 Avr - 23:54

Au nombre d’histoire que j’ai entendue dans la vie, je dois bien admettre que c’est une première que d’entendre qu’un poteau avait foncé dans une élève. Ça ressemblait plus à l’inverse, mais l’histoire de la petite Sally était juste trop adorable pour la contredire. Elle mentionna ensuite un billet pour le cours de Justine, ce que je fis avec un sourire. Je trouvais la jeune fille trop adorable et j’appréciais surtout le fait que le jeune Vlathéo se soit fait un ami comme elle.

- Et voilà, ma belle. N’oublie pas de le lui remettre, je suis sûr qu’elle comprendra.

Et à entendre le Gryffindor, il n’avait pas seulement Sally comme ami, mais une autre fille du nom de Gwenaël!

- Tu es libre de partir maintenant si tu le désir, Sally. Tu peux continuer à parler un peu avec Vlathéo s’il a envie, mais il a besoin de repos. Même chose pour toi Vlathéo, dès que tu te sens mieux, tu es libre de partir. Je t’ai aussi rempli un mot pour ton professeur. Si vous avez besoin de moi, je vais être juste à côté ici.

Un petit sourire et voilà, je retournais à ma paperasse, non sans observer la situation depuis mon bureau.

_______
[HRP]: Voilà, c'est terminé pour moi :)
Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Mer 25 Avr - 23:55

Sally prit le billet et sauta en bas du lit d'infirmerie. Il semblerait que Vlathéo connaissait aussi Gwen ! OUAIS !! Un autre nouvel ami ! Car oui, les amis des ses amies étaient aussi son ami. Elle revint à Mme Johnson les diverses options qui s'offraient à elle attentivement avant de s'éloigner. Sally remercia l'infirmière avant qu'elle ne disparaisse et ne s'enfonce dans la pièce d'à côté, puis décida de s'approcher du lit du jeune Gryffondor et de s'accoter sur le bord du pied de lit. Elle regarda Vlathéo d'un grand sourire.

- Oui, c'est bien d'elle que je parle ! Est-ce que c'est une amie à toi ?? Parce que si oui, ça veux dire que t'es mon ami toi aussi ! Sinon, je peux te la présenter si tu veux ! Elle est vraiment sympa !

C'était avec l'intensité de vouloir se faire un nouvel ami qu'elle fixait Vlathéo. Oui, oui, Sally aimait un peu trop se faire des amis. On se calme Sally, t'as pas besoin de pousser autant.

☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Jeu 26 Avr - 5:25


Vlathéo acquiesça de la tête quand l’infirmière lui dit ses instructions et le regarda partir dans son bureau. Il se terra dans son lit quand Sally s’approcha. Il était un peu plus à l’aise, oui, mais il ne se sentait pas très en forme, et il savait que sa garde était baissée à cause de ça. La Poufsouffle par contre, ne semblait pas vouloir autre chose que parler. Elle était gentille en fait. Vlad lui fit un petit sourire fermé.

―       Je ne sais pas si on peut dire que nous sommes amis. Elle m’a passé un livre et on a un peu parlé. Je la trouve très gentille, mais nul besoin de nous présenter, nous nous connaissons déjà.

Il s’étendit dans son lit, sentant le besoin de se reposer un peu.

―       Mais oui, nous pouvons devenir amis, toi et moi.

Son meilleur ami était un Poufsouffle, comment ça pouvait être pire?



☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Sally Hopper
Poufsouffle
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Castor
Loisirs : DES POTIONS!
Poufsouffle
Dim 29 Avr - 18:23

Elle l'écoutait parler de sa meilleure amie et franchement, de la façon dont il en parlait, il pouvait la considérer comme un ami, non ? Non, mais... Ses « Je ne sais pas si on peut dire que nous sommes amis », il pouvait se les garder ! Il était trop modeste. Sur ce, il s'étendit sur le lit... Il devait être vraiment fatigué. Et c'est alors que venu le mot magique ! LES MOTS MAGIQUES ! « Nous pouvons devenir amis » !!!  Sally se releva passant proche de se casser la marboulette sur le rebord du lit et s'approcha prestement du côté du lit !

- Oh yeah!! Tu vas voir, on va être de supers amis ! Tope- là !!


Sally désigna sa main et attendit un tape en retour avant de lui souhaiter un bon repos. La jeune poufsouffle déguerpit à pleine vitesse, ne voyant pas la serviette qui s'était faite échappée par terre. Un pied sur la serviette fut suffisant pour envoyer Sally valser dans le cadre de la porte, tête première. Elle se secoua vivement la tête et fit un signe à son nouvel ami gryffondor qu'elle était saine et sauve avant de retourner dans les couloirs telle une Sally Hopper qu'elle  était. Adios Amigos !

___________
HRP:
Merci de ce RP un peu malaisant! Ça s'est bien terminé :)


☆☆☆

Volière | #db9600
Revenir en haut Aller en bas
Vlathéo Andrei
Gryffondor
avatar
Statut relationnel : Célibataire
Patronus : Fennec
Loisirs : Lecture et Écriture
Gryffondor
Dim 6 Mai - 22:49


Sally avait l’air très gentille. Un peu casse-cou, mais très gentille. À sa main, Vlad hésita et la tapa doucement. Il lui dit aurevoir et la regarda partir. Il se redressa par peur en voyant Sally se faire mal. Heureusement, elle avait l’air d’être correct. Il se recoucha. Il comprit un peu pourquoi elle s’était faite mal auparavant. Le Gryffondor eut un faible sourire. Il se blotti dans ses couvertures, restant à l’ombre des rideaux. Il senti le sommeil l’appeler. Être à l’infirmerie lui garantissait une protection de la part de Mme. Johnson s’il y avait un problème. Il espérait seulement que le ciel allait se couvrir un peu pour les prochains temps, ou qu’il allait faire moins chaud.

Il passa une journée à l’infirmerie, aux bons soins de l’infirmière. Il se senti vachement mieux après cette journée au repos. Il prit les médicaments qu’il avait besoin de prendre et retourna à sa chambre juste avant le couvre-feu, en soirée. Il garda le mot de Mme. Johnson près de lui pour les professeurs visés.
___
HRP: J'ai fini aussi, merci!



☆☆☆


#B00330
Journal | Volière

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Voila mon matos, mais je me demande si c'est suffisant
» vos bons et mauvais coup
» [Echange aller-retour] Recherche Arceus, Fulguris, Meloetta!
» aller retour
» [Aller-retour] Pokémon fabuleux et quelques évos par échange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: L'école de sorcellerie, Poudlard :: Premier Étage :: L'infirmerie-
Sauter vers: