RSS
RSS



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Mauvaise ruelle [Pv Lucas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sheila Edouard

Serpentard
Serpentard
avatar

Patronus : Coyote
Statut relationnel : Célibataire


MessageSujet: Mauvaise ruelle [Pv Lucas] Sam 6 Jan - 11:54


Début d’année bientôt, moment où tout le monde font leurs emplettes au chemin de traverse. Tous? Non.
Ok, c’est bon, j’embarque pas avec mon petit village d’irrépressible quelque chose, vous l’aurez compris.

Sheila se promenait assez rapidement dans l’allée. Rapidement pas vraiment de peur qu’on la voie : c’est elle qui ne voulait pas voir la vision miteuse de la ruelle. C’est bien beau vouloir montrer à tous que c’est exclusif aux mages noirs, ils pourraient ranger et faire le ménage un peu. Non?

L’enseigne qu’elle cherchait fut facile à trouver. Le plus grand magasin de l’endroit : Barjow and Beurk. Elle envoya un léger signe de main à monsieur Barjow, se dirigeant directement vers les objets désirés. Certains anti-poisons, certaines fioles et des tous petits ossements. Elle savait ce qu’elle cherchait.

Ici, elle ne marchanderait pas. Elle est pas folle non plus. Elle prit quelques pièces de plus que le prix juste (aucune besoin de calculatrice, elle était exceptionnelle avec les chiffres) et les posa sur le comptoir. L’homme eut un grognement et un signe de tête, et elle sortit, ayant déjà tout caché dans sa cape.

Au dehors de la boutique, Sheila s’accota un peu près du bâtiment, ressortant son bleu à lèvres pour en remettre un peu. Du coin de l’œil, il lui sembla reconnaître un élève. Peu probable, mais absolument pas impossible. Elle le fixa de ses yeux marrons clairs un petit instant avant de reconnaître le O’neill, un serpentard assez connu, ou du moins sa famille. Ce ne fut pas une tâche si facile : il n’avait jamais la même couleur de cheveux. C’était bien pratique, remarque, elle ferait bien de même avec les siens. Bref, en règle générale, personne ne le reconnait sauf si on le connait. À avoir entendu Shannon depuis 3 ans, elle le reconnait assez bien merci.

Jusqu’à quel point peut-être profiter du fait d’aller voir Lucas, dont? Pas beaucoup : les sangs-purs ont souvent la tête trop loin dans le cul pour remarquer à quel point les sang-mêlés peuvent être utile. En fait, à quel point ELLE peut être utile. Et inversement, ils ne le sont pas vraiment. Ce serait donc une perte de temps. Mais elle n’avait presque rien à acheter sur le chemin de traverse : son chaudron était comme neuf, tout comme tout le reste…

Des sucreries pour le voyage, mais ça ne prend que cinq minutes (ne lui parlez pas de prendre ceux dans le train, ils reviennent plus chers à la longue).

Donc, calcul rapide, elle avait 167 minutes à perdre.
Elle pouvait bien en perdre 25 avec lui. Ou moins. Ça pouvait très bien être moins!

- Hey, O’neill!

Elle alla se placer pas trop loin, le regardant rapidement de bas en haut. Qu’est-ce que Shannon lui trouvait, dont? Et ce, depuis trois ans? Y’était mieux d’être allumé, sinon pour de vrai, à part une face moyennement cute, elle voyait pas.

- Perdu? Fleury et Bott, c’était de l’autre côté. Je peux t’y conduire, si tu as peur.

C'est clair qu'il l'envoyait promener. Mais une partie d'elle voulait vraiment savoir s'il en voulait moindrement la peine. Malheureusement pour Shannon, quelqu'un qui en valait la peine ne voulait vraiment pas dire quelqu'un qui allait perdre son temps à se mettre en couple, tsé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas O'Neill

Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
Membre de l'équipe de Quidditch Serpentard
avatar

Patronus : Corbeau
Statut relationnel : Célibataire


MessageSujet: Re: Mauvaise ruelle [Pv Lucas] Sam 6 Jan - 18:00



Lucas était seul cette année, il avait refusé que ses foutus parents viennent avec lui au chemin de traverse. Honnêtement, il en avait assez qu’ils veulent toujours être avec lui et le « soutenir » pour aucune raison valable. Comme le jeune homme était en colère déjà en partant, ses cheveux était rouge, et ce pour tout le long de son trajet sur le chemin de traverse, par contre, il changea sa couleur de cheveux pour noir afin qu’aucun professeur ne le trouve dans sa prochaine destination, l’allée des embrumes.

Le jeune O’Neill n’avait aucune honte à venir dans ce genre d’endroit, les personnes ici ne lui faisait rien, de plus quelque personne savait qui il était car ils connaissaient son grand-père, du coté des O’Neill, grande famille de mage noir. Avant de venir, il avait arrêté chez Tissard et Brodette, une boutique de prêt-à-porter plus distinguer que toute les autres de ce marché. Il s’acheta quelque robe de sorcier en plus, ainsi que d’autres choses par la même occasion. Une fois, dans les coins les plus sombre de l’allée des embrumes, Lucas fit quelque arrêt comme Barjow et Beurk. Par politesse, et comme qu’il le connaissait, il salua le propriétaire puis acheta quelques petits objets ou matériel de magie noir. Venant d’une famille de mage noir, Lucas n’était pas destiné à devenir l’ange que ses parents rêvaient d’avoir. Après avoir fini ses emplettes, il arrêta chez Cobb et Webb’s. Cette arrête lui prit un petit temps avant qu’il n’en ressorte. Disons que ce qu’il y avait à l’intérieur l’intéressait énormément, et comme il avait l’argent de ses grands-parents à porter de main, tout lui était accessible. Si ses parents savaient qu’il était sur l’allée des embrumes, ils piqueraient une crise de panique mais Lucas se chargerait de les faire taire, car honnêtement leur comportement était rendu si… urg! Avant de sortir, il mit tous ses achats dans son sac, comme cela rien n’était visible et c’était plus subtil.

C’est en sortant que quelqu’un l’interpella. Si cette personne le connaissait, c’est que c’était soit un adulte d’ici, ou un élève de serpentard. À la voix, il se dit que c’était une élève précisément. Lentement, il se retourna vers la voix. Le serpentard se força pour ne pas rouler des yeux ou soupirer. Encore une fois, il était entouré par des gens qu’il ne voulait pas. Il fallait tout de même qu’il reconnaisse la fille, il n’eut pas besoin de s’approcher qu’elle s’approcha de lui. Avant même qu’il puisse dire quelque chose, elle sorti une taquinerie. Lucas garda son calme, car sortir sa baguette et agresser les gens en pleine rue n’était pas subtile même si c’était probablement fréquent dans ce genre d’endroit.

Je pense que je pourrais te retourner l’appareil, Edouard. Je ne crois pas qu’une fille de ton genre est à la bonne place ici, tu veux de l’aide pour te retrouver, peut-être?

Il savait que la jeune fille devant lui, Sheila Edouard, n’était pas une fille de style magie noire alors la voir ici état assez spectaculaire façon de parler. Il remarqua le sac typique de chez Barjow et Beurk. Le jeune garçon eut un sourire en coin sur les lèvres.

Dit-moi, tu es allée chercher des articles pour faire des enchantements voodoo? Pour le voodoo, tu devrais aller chez The Coffin House et chez Dystyl Phaelanges. Leur prix n’est pas si mal et les os sont vachement de meilleure qualité pour de la magie noire.

Lucas en savait vachement beaucoup sur la magie noire. Souvent cela faisait bien peur aux autres. Il était si sûr de lui et semblait connaitre l’allée des embrumes comme le fond de sa poche, comme s’il y venait à tous les jours. Connaissait-il tous les commerçants? Oui. Les commerçants le connaissait-il? Oui…


☆☆☆

Lucas O'Neill


Attrapeur de l'équipe de Quidditch

Fiche | Hibou | Diary

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheila Edouard

Serpentard
Serpentard
avatar

Patronus : Coyote
Statut relationnel : Célibataire


MessageSujet: Re: Mauvaise ruelle [Pv Lucas] Dim 7 Jan - 18:33


Il avait un beau petit air, des cheveux sombres pour ne pas se faire remarquer et surtout il ne tomba pas dans le piège de s’énerver. Il était peut-être un peu intelligent. Ok, elle était prête à monter à vingt-huit. En plus, il l’avait reconnu, alors qu’elle avait un an de moins que lui. Sheila le reconnaissait facilement parce que sa roomate n’avait de yeux que pour lui. Inversement, c’est quoi sa raison?
Elle eut un petit rire. « Fille de ton genre » était l’argument parfait d’une personne qui ne sait pas juger qui est en face de lui, mais c’est correct. Beaucoup de gens se font ainsi avoir. Des escroqueurs qui ont l’air de gens biens, c’est ceux qui réussissent le mieux. Elle le savait bien, à force de regarder en douce les cas de son père. En plus, la loi est mal faite en Angleterre : tu dois prouver ton innocence. Pas comme dans certains autres pays…

Bref.

Les sorciers diront que la loi des moldus ne les touche pas. C’est quand même intéressant tout ce que les moldus peuvent faire comme coup bas sans magie.

Aussi, elle ne fit qu’un grand sourire à sa moquerie, elle l’avait un peu cherché et ne gagnait rien à répondre : elle n’était pas ici pour se faire des amis non plus. Remarque, il avait l’air d’avoir de l’argent…

Mais il mentionna un détail qui piqua sa curiosité, surtout sur le fait que les prix ailleurs sont « pas si mal » pour de la meilleure qualité, ce qui lui permet de justifier une augmentation de prix, et ça, ça l’intéressait. Le problème, c’est qu’elle avait une bonne relation, après 4 ans, avec Barjow et ne connaissait pas du tout le nom de cette nouvelle boutique.

- Tu sais quoi O’neill? Tu as raison, je dois être perdue, j’ignorais ce détail. J’imagine que si tu es ici, tu es pas aussi joli-joli que ce que ton sourire veut bien l’entendre et que ton premier conseil était gratuit pour que je continues mon chemin et que tu fasses de même. Je te propose de quoi…

Elle n’avait même pas prit le temps de calculer, mais un contact dans une nouvelle boutique, introduit par un sang pur assez réputé, ça n’avait pas vraiment de prix. Oui, elle l’utilisait, mais Edouard n’avait pas non plus l’intention de le faire gratuit. Elle aimait les bonnes ententes pour faire affaire plus tard. Sauf si c’est un gros douche.

- Tu me montres ta soi-disant bonne qualité, on fait ça discrètement, on se quitte sans avoir à se reparler dans le futur, je ne t’ai jamais vu ici, et une fois dans l’année tu me fais signe et je décolle Shannon de tes talons, no-question asked.

Elle le regardait directement, avec ses yeux marrons. En vrai, elle pouvait se rendre seule à la boutique, c’est presque plus un win pour lui qu’elle lui en doive une plus tard. Et ça ne l’engageait à pas grand-chose. Mais c’était une manière comme une autre de voir ce qu’il vallait, le petiot.
Par contre, s’il était aussi intelligent, c’est compréhensible que Shannon trippe dessus, mais l’inverse arrivera pas… Right?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Mauvaise ruelle [Pv Lucas]

Revenir en haut Aller en bas

Mauvaise ruelle [Pv Lucas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chronologie explicant le massacre de la Ruelle Vaillant
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» C'était il y a 20 ans; massacre à la ruelle Vaillant!
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pou du Lard :: le мoɴde мαɢιqυe :: Le chemin de Traverse :: L'allée des Embrumes-